/entertainment/music
Navigation

La musique comme baume

Vinyl sun.
Fisher Photostudio - Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

En cette période de pandémie, beaucoup de sphères de notre société sont chamboulées. Les artistes sont de ceux qui sont directement touchés par cette crise. L’équipe culturelle du 24 Heures a donc décidé de vous suggérer certains de ses albums québécois préférés, afin de soutenir nos artistes locaux. L’exercice de faire une sélection restreinte a d’ailleurs été particulièrement difficile puisque le Québec regorge de talent.  

Les suggestions de Léa Papineau Robichaud   

  

Comrades – Elliot Maginot   

 

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

Elliot Maginot est un artiste que j’ai découvert alors qu’il se chargeait de la première partie d’un spectacle. J’avais été accroché par son talent indéniable à la guitare et sa façon de chanter avec acuité et passion. Avec «Comrades», son deuxième album complet, l’auteur-compositeur-interprète a démontré toute l’amplitude de son talent. Le LP paru en 2018 est composé de chansons indie pop bien rythmées, telle que «Cross», mais aussi de balades bien senties comme «Call Your Mother». Les arrangements musicaux de cet album sont solides avec des cuivres, de l’harmonica, mais surtout des harmonies de voix incroyables.   

Super Lynx Deluxe – Galaxie   

 

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

Mettez rock, grunge, psychédélique et électro vous obtiendrez «Super Lynx Deluxe» de Galaxie. Cet opus de 10 chansons est rempli de surprises! « Un mix fucked up entre du James Brown pis la danse à Saint-Dilon », clame Olivier Langevin dans la chanson éponyme de l’album. C’est presque ça! La guitare lourde, signature de Galaxie, se marie à merveille avec les rythmes électros et les percussions africaines. Ça groove, ça rock. Ça donne envie, à la fois, de se déhancher et de se déchaîner dans un « mosh pit ».   

Quand la nuit tombe – Louis-Jean Cormier   

 

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

Louis-Jean Cormier en a sûrement surpris plus d’un avec l’album «Quand la nuit tombe» paru le 20 mars. Celui qu’on a connu comme le leader de Karkwa a délaissé la guitare pour adopter le piano afin de concevoir cet opus de 10 nouvelles compositions. Aux mélodies de piano se mélangent des synthétiseurs et des percussions qui résultent en des chansons bien dansantes. Mais là où Cormier a été le plus audacieux, c’est, à mon humble avis, dans le choix des sujets abordés dans ses textes qui sont plus personnels.    

Fabriquer l’aube – Vincent Vallières   

 

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

Même si chaque album de Vincent Vallières me charme, «Fabriquer l’aube» reste celui qui me fait le plus vibrer. La plume de l’auteur-compositeur-interprète permet souvent de s’imager ce qui est chanté. « Accrochés à la lune, on a ben mieux à faire. Sorti de la brume, je ne touche plus à terre », chante Vallières dans «Stone». Ce sixième album du musicien atteint, à mon avis, le parfait équilibre entre des chansons plus rock et rythmées et des balades touchantes. À écouter et réécouter!   

GLU – Zen Bamboo   

 

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

Après quatre EP, Zen Bamboo a finalement levé le voile sur son premier album complet le 27 mars dernier, en pleine crise mondiale. «GLU» est solide, je dirais même magistral! L’album rock est parsemé de mélodies de synthétiseurs qui se mélangent avec brio avec les riffs de guitare et les rythmes assumés de la batterie. À tout cela, s’ajouter la poésie parfois absurde, parfois apocalyptique, mais souvent très lucide du groupe de la Rive-Sud. Les amateurs de Malajube risquent fort bien d’apprécier cet opus de 10 chansons. D’ailleurs, Julien Mineau a réalisé l’album.   

  

Les suggestions de Gabriel Beauchemin   

  

INSCAPE - Alexandra Stréliski  

 

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

La pianiste Alexandra Stréliski offre avec INSCAPE un deuxième album en carrière d’une grande élégance et d’une simplicité parfois bouleversante, où la force et la vulnérabilité s’y rencontrent doucement. On se laisse tout simplement porter par ces onze pièces pour piano qui allègent en cette période angoissée, comme on pourrait prendre une longue marche en forêt et ainsi mettre le monde sur pause.    

Junior – Corridor  

 

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

Le groupe Corridor dévoilait en octobre dernier son troisième album intitulé «Junior», une proposition d’un rock coloré, tantôt psychédélique, tantôt plus minimaliste, mais toujours très accrocheur et raffiné. La formation montréalaise, composée de Jonathan Robert (voix, guitare, synthétiseurs), Dominic Berthiaume (voix, basse), Julien Perreault (guitare) et Julien Bakvis (batterie), a réussi à trouver un son hautement original dans le paysage musical québécois, au grand plaisir des mélomanes.    

Les choses extérieures - Salomé Leclerc   

 

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

L’artiste Salomé Leclerc propose avec «Les choses extérieures» un troisième album d’une grande maturité, qu’elle a entièrement composé, écrit et réalisé, et où la finesse des arrangements rock et progressifs rejoint la profondeur des textes. «Je te retrouverai cette fois/quand la vie sera immense/quand t’auras peur aussi.» La musicienne nous convie à un grand rendez-vous d’un peu plus de 30 minutes où elle nous apparaît dans toute sa sincérité et où sa voix chaude et singulière nous saisit dès les premiers vers.    

C’est un monde – Fred Pellerin   

 

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

Alors que la pandémie nous isole et nous refoule dans nos retranchements les plus reculés, parfois même jusque dans nos zones intérieures et tourmentées, la poésie de Fred Pellerin peut se révéler d’une grande aide, comme un baume sur nos angoisses quotidiennes. Les textes sont riches, forts, légers comme prenants, et les arrangements les soulèvent encore davantage. «Quel sang irrigue ton cœur/c'est tu le tien, celui des autres?». Une poésie accessible et colorée qui, au cœur même du grand confinement, ouvre sur le monde.    

  

EP   

Deux artistes ici encore trop méconnus et qui aujourd’hui, à travers le quotidien en montagnes russes de cette période confinée, meublent fréquemment mes temps d’arrêt.    

What You See – Ghostly Kisses  

Vinyl sun.
Photo courtoisie

Ghostly Kisses, le projet de Margaux Sauvé, réussit dès la première écoute à nous charmer tout à fait, comme le sentiment vif de se sentir suspendu à travers des arrangements planants et électros, chaviré par une voix de cathédrale.    

Connecting Visitors to Fun - JORDANN

Vinyl sun.
Photo courtoisie

 

L’artiste JORDANN propose ici un premier EP très convaincant, distinctif, d’une pop lente et d’un groove fier. On apprécie tout particulièrement l’élan tranquille de la guitare basse.    

  

Pour soutenir nos artistes, voici quelques plateformes web où il est possible d’acheter de la musique :   

• iTunes   

• Google Play   

• Bandcamp   

• Pour ceux qui préfère avoir un album physique dans les mains, plusieurs de vos disquaires favoris offre la livraison.