/news/coronavirus
Navigation

Déconfinement progressif: les CPE sont prêts pour la réouverture

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le gouvernement Legault doit présenter cette semaine un plan de déconfinement du Québec, les CPE assurent être prêts.   

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus  

• À lire aussi: Visages de la pandémie: plus de 1400 familles québécoises en deuil  

«Bien sûr les éducatrices sont inquiètes de voir un plus grand nombre d’enfants arriver dans le milieu, mais on travaille activement avec la santé publique pour protéger les éducateurs lors de la réouverture», a assuré Geneviève Bélisle, la directrice de l’Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE), en entrevue à LCN dimanche matin. 

Elle souligne d’ailleurs que plusieurs éducateurs ont continué de travailler pendant la crise en se joignant aux services de garde d’urgence, mis en place pour les parents qui travaillent dans les services essentiels. 

Mme Bélisle se réjouit que ce service ait très bien fonctionné dans les cinq dernières semaines. 

«Il y a eu très peu des cas [de COVID-19] chez les enfants et les éducatrices», a évoqué la directrice de l’AQCPE. 

La réouverture des CPE pose évidemment plus de difficultés. 

Geneviève Bélisle reconnaît que le principe de distanciation social avec les enfants sera difficile à faire respecter. Pour la réouverture des CPE, elle s’attend à ce que les éducatrices reçoivent de l’équipement de protection. 

À ce sujet, les discussions vont bon train avec les autorités. 

«On a fait partie d’une consultation la semaine dernière et j’imagine que de nouvelles mesures vont arriver pour la prochaine phase de cette pandémie et que de l’équipement individuel sera proposé», a ajouté Mme Bélisle.

À VOIR AUSSI