/opinion/blogs/columnists
Navigation

L’autre virus...

Coup d'oeil sur cet article

Théories de conspiration, mépris viscéral des «médias», ces discours confus qui prolifèrent sont inquiétants... 

Nous ne sommes plus dans l’anecdote.  

Une vidéo partagée plus de 100 000 fois montre une méchante journaliste de TVA, avec son caméraman, lesquels se trouvent un parc où il y a attroupement.  

La vidéo est celle d’un quidam qui commente la scène. À coups de «médias qui sont contre le peup’ et qui ne font que de la propagande de peur». 

Et de «F*ck TVA», de «c’est juste des fake news». 

Ne connaissant ni le mandat de la journaliste ni les détails de cet attroupement, ce qui m’intéresse ici c’est ce discours en lui-même. Ce discours qui ne tient plus de l’anecdote.  

Un discours qui nous rappelle et nous plonge dans ce que l’on entend si souvent chez nos voisins du sud. Les médias «de masse» vous cachent des choses, ils seraient un engrenage (ou le relais) d’une quelconque conspiration...  

Laquelle? C’est confus. Mais qu’importe. Ils vous mentent. 

Cette vidéo sera partagée sur Facebook par le chef du parti Citoyens au pouvoir (oui, ce parti qui était celui de Bernard «Rambo» Gauthier jadis) Stéphane Blais, le tout coiffé d’un encouragement surréaliste: «Chers jeunes, vous me donnez un espoir fantastique en l’avenir. 

Vous avez eu le courage aujourd’hui de “dire vos 4 vérités” à ces propagandistes des médias mainstream, qui n’avaient effectivement comme objectif que de vous critiquer, alors qu’ils ne respectent même pas eux-mêmes les règles de distanciation. 

Ils allaient en plus appeler la police pour vous moucharder. 

Vous, contrairement à eux, vous êtes allumés, courageux et vous avez fait preuve d’une belle solidarité entre vous.» 

(Petit aparté. À plus d’une reprise, des gens du parti de M. Blais ont approché des médias «mainstream» pour jouir d’un peu plus de visibilité. J’ai été contacté moi-même...) 

Dans cette vision du monde, les médias «mainstream», les médias de masse ou conventionnels, sont l’ennemi du peuple. Ils sont suspects. On leur substituera toutes sortes de sources «alternatives» quand ce n’est pas carrément des sites conspirationnistes dont l’objectif est, précisément, d’entretenir l’inimitié envers les médias conventionnels.  

Peu importe comment on y arrivera. Le plus souvent au détriment de toute logique et de démarche intellectuelle ou scientifique digne de ce nom. 

«Faites vos recherches», lira-t-on. Comme si trois clics dans Google et une vidéo YouTube pouvaient se substituer à la science, à l’expertise scientifique... 

Conspiration Québec 

On le sait, la sphère «conspirationniste» se porte assez bien au Québec. Les Alexis Cossette-Trudel, les Lucie Laurier ne manquent pas d’adeptes. On peut bien se réconforter en se disant que c’est là une infime minorité, l’extrême marginalité.  

Du moins pour le moment. 

Le populisme débonnaire du président américain a su séduire là où la logique et le bon sens ont failli; là où ceux qui jadis avaient su incarner les doléances et les préoccupations du peuple n’y sont plus parvenus.  

Nous ne sommes pas à l’abri de ça au Québec, loin de là.  

Et cette pandémie devrait nous ouvrir les yeux, nous conscientiser par rapport à l’importance d’un autre virus qui se propage trop rapidement... celui de cette proportion inquiétante de gens qui adhèrent à ces discours qui ont permis les pires dérives populistes. 

Cette proportion trop importante de gens qui voient désormais les «médias» – qualificatif désormais très vaste qui désigne généralement les antennes médias qui ne confortent pas les opinions de celui qui lit, regarde – comme des ennemis.  

C’est drôle, mais en regardant la vidéo de cette journaliste de TVA dans le skatepark, j’ai pas pantoute l’impression que cette dame serait un rouage d’une grande conspiration contre le peup’...  

Je vois plutôt une dame qui tente de faire sa job et qui doit passer une journée bin plate au bureau. Comme cette autre journaliste du même média qui couvrait la manifestation anti-confinement à Québec hier. 

Ça doit pas être facile de faire du terrain tous les jours en ayant comme mission de confronter des gens comme ça.  

Oui, il est inquiétant cet autre virus-là...