/news/coronavirus
Navigation

Réouverture des écoles: le transport scolaire «réduit au minimum»

Coup d'oeil sur cet article

Québec demande aux parents de reconduire leurs enfants à l’école et d’éviter le transport scolaire, «sauf si cela [...] est absolument impossible».  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie  

• À lire aussi: Voici comment fonctionnera le déconfinement des enfants  

• À lire aussi: Transport scolaire: vers une paroi en Plexiglas?  

C’est ce qu’a indiqué le ministre Jean-François Roberge dans une lettre envoyée aux parents.  

Les «services de transport scolaire seront réduits au minimum» et prévoiront des «limitations importantes» pour respecter les directives de la santé publique, peut-on lire.  

Les élèves occuperont chacun un banc différent et un banc sur deux devra être libre, indique-t-on dans un autre document explicatif également transmis aux parents.  

• À lire aussi: Les chantiers, manufacturiers et magasins d'abord 

«Nous vous encourageons donc à assurer le transport de votre enfant, sauf si cela vous est absolument impossible», indique M. Roberge.  

Hier, le ministre a par ailleurs indiqué que les chauffeurs d’autobus pourraient être protégés par un écran de type Plexiglas.  

Bibliothèque, gymnase et cafétéria fermés  

Par ailleurs, les «lieux communs non essentiels» des écoles primaires seront fermés, ce qui comprend les gymnases, les bibliothèques et les cafétérias.  

Comme indiqué hier, la cour de récréation sera accessible, mais «avec d’importantes restrictions, et en alternance».  

«Le but est d’assurer une étanchéité entre les différents groupes et de minimiser les risques, précise-t-on. Nous vous demandons de rappeler à votre enfant d’éviter les contacts entre les élèves et particulièrement avec ceux de groupes autres que le sien.»  

 

À VOIR AUSSI  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres