/sports/football
Navigation

Auclair souhaite la bienvenue à «Gronk» et Brady

Le Québécois des Bucs se réjouit de miser sur deux célèbres nouveaux coéquipiers

FBN-SPO-TAMPA-BAY-BUCCANEERS-V�SEATTLE-SEAHAWKS
Photo d’archives, AFP L’ailier rapproché Antony Auclair apprendra à connaître davantage ses deux nouveaux célèbres coéquipiers, Tom Brady et Rob Gronkowski, au cours des prochains mois.

Coup d'oeil sur cet article

Quand Rob Gronkowski a créé l’effet d’une bombe en quittant sa retraite dorée pour se joindre aux Buccaneers de Tampa Bay, certains ont présumé qu’il s’agissait d’une mauvaise nouvelle pour Antony Auclair, qui évolue à la même position. « Pas du tout, je suis très cool avec ça », assure le Beauceron.

Chez les Bucs, il y a plus que jamais congestion et profondeur au poste d’ailier rapproché avec Gronkowski et Auclair, mais aussi avec O.J. Howard et Cameron Brate. 

Auclair a toutefois été récompensé d’une prolongation de contrat d’un an le 16 mars dernier, et l’état-major de l’équipe n’a jamais caché son enthousiasme à son endroit.

Gronkowski s’amène à Tampa et jouera la prochaine saison à 31 ans. Il avait annoncé après la campagne de 2018 sa retraite prématurée, après avoir encaissé son lot de blessures au fil des ans. 

Même s’il a toujours été considéré comme un bloqueur de grande qualité, il serait étonnant que sa nouvelle équipe lui confie à outrance le sale boulot dans les tranchées, considérant son historique médical.

« Il ne vient pas à Tampa pour bloquer des gros joueurs de ligne défensive. Les gens se fient aux statistiques et ils le voient comme une menace pour moi parce que j’ai peu de réceptions. La réalité, c’est qu’il n’y a pas de statistiques pour noter les gros joueurs défensifs que je peux bloquer. Gronk est un excellent bloqueur, mais il ne vient pas voler mon travail », a lancé Auclair d’un ton assuré, lors d’une conversation téléphonique.

Rob Gronkowski
Photo d’archives, AFP
Rob Gronkowski

Avec deux légendes

En plus de Gronkowski, qui est considéré comme l’un des meilleurs de l’histoire à sa position, Auclair apprendra à connaître Tom Brady, quart-arrière qui n’a plus besoin de présentation. Il s’attend d’ailleurs à ce que les trois soient souvent réunis sur le terrain.

« Gronk a arrêté parce que son corps était magané. Là, il est en forme, mais je pense que l’équipe va vouloir le protéger. On peut très bien être tous les deux sur le terrain, et pendant qu’il court ses tracés, je serai là pour protéger Brady. Je vais pouvoir apprendre de ces deux gars-là et voir comment ils travaillent. C’est pas mal le fun », a-t-il affirmé.

L’ancien du Rouge et Or regrette toutefois que les activités printanières habituelles de l’équipe soient sur la glace en raison de la pandémie.

« C’est dommage que la saison morte se passe de cette façon, surtout avec un nouveau quart-arrière comme Brady. On ne peut pas apprendre à connaître le dude et à développer notre timing avec lui », a-t-il déploré.

Tom Brady
Photo d’archives, AFP
Tom Brady

Un deuxième Auclair à Tampa ?

Dans les derniers jours, le collègue Richard Boutin a rapporté que selon ses informations, le frère d’Antony, le secondeur hybride Adam Auclair, avait reçu une invitation pour participer à un mini-camp des Buccaneers. 

Le grand frère n’a pas confirmé l’information. Toutefois, dans le contexte actuel, difficile de prédire ce qu’il adviendra des invitations aux différentes recrues joueurs autonomes.

« C’est très dur pour les joueurs comme lui en ce moment, qui sont considérés comme des négligés et qui ne peuvent se faire valoir.

« Ce serait cool d’être dans la même équipe, mais ce qui m’importe, c’est son développement professionnel tout court. Pour montrer de bonnes choses, il faut juste que tu aies ta chance. Ce n’est pas une situation avantageuse pour Adam. On verra, rien n’est encore coulé dans le béton », a réfléchi Auclair.

Une belle expérience avec Moisson Québec

La période actuelle de confinement ne sourit à personne, surtout ceux qui peinent à mettre de la nourriture sur la table. Sensibles à la situation, Antony et Adam Auclair ont décidé de faire leur part en prêtant main-forte à Moisson Québec. 

La banque alimentaire qui dessert la grande région de Québec a évidemment vu la demande croître de manière importante durant la crise actuelle. C’est la raison pour laquelle Antony Auclair a choisi de faire un don en argent, mais aussi en temps, en compagnie de son frère.

« Pendant le confinement, c’est dur de faire quoi que ce soit et on voit du monde qui ont plus de misère que d’autres. Je me suis dit que c’était juste une façon d’aider la communauté parce que c’est important d’être impliqué, encore plus en ce moment », a-t-il expliqué.

Travail d’entrepôt

Le clan Auclair a notamment contribué en allant chercher des denrées pour ensuite aider au classement à l’entrepôt.

« C’est définitivement quelque chose que j’aimerais refaire. L’organisme a mes coordonnées et tant que je serai disponible, je veux aider. Il faut du monde pour aider partout en ce moment.

« Les besoins des familles ont augmenté de manière importante, ce qui fait qu’il y a de plus en plus de travail pour les gens de l’organisme. Tout ce que je peux faire en ce moment à part m’entraîner, c’est de soutenir un organisme qui vient en aide à ces gens. Il y en a plein qui sont dans le besoin et qui n’ont pas accès à des choses auxquelles moi, j’ai accès », a-t-il constaté. 

Pour celui qui est passé dans la NFL en 2017, il allait de soi de redonner à la communauté qui l’a vu cheminer.

« Comme athlète professionnel, il faut redonner et ça fait du bien de le faire. Avoir un repas, c’est la base pour le développement physique et psychologique. C’était vraiment une belle expérience. »