/news/education
Navigation

Bonne nouvelle pour les finissants du secondaire, malgré la pandémie

Coup d'oeil sur cet article

Les élèves du secondaire déçus de ne pas avoir droit à un bal de finissants peuvent se consoler.   

• À lire aussi: COVID-19: 79 nouveaux décès, certaines régions rouvriront dès le 4 mai au Québec  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie  

En remplacement de François Legault mercredi, Geneviève Guilbault a annoncé que le ministère de l’Éducation planchait sur un projet qui permettrait à ceux qui terminent leurs études secondaires de célébrer cette importante transition vers la vie adulte.     

Dans le cadre des «remerciements du jour», la vice-première ministre s’est adressée aux «ados du secondaire, qui sont chez eux actuellement et qui, pour la plupart, ont été déçus d’apprendre qu’ils ne pourront pas retourner à l’école, revoir leurs amis, leur école, leurs profs avant la fin de l’année scolaire».    

Elle a dit comprendre leur déception, tout en les remerciant pour leur discipline concernant les mesures d'éloignement social.     

«On travaille avec le ministère de l’Éducation afin de trouver une façon, malgré le contexte difficile, votre diplomation, votre graduation... Les finissants n’auront pas la chance de pouvoir vivre le traditionnel bal de finissants. On pense à vous et on essaie de trouver une façon créative, imaginative, mais respectueuse des consignes de santé publique, pour vous permettre de souligner ce moment qui est important dans votre vie. Vous travaillez fort, vous le méritez», a-t-elle conclu.     

Le projet n’est pas encore connu. Des étudiants du secondaire avaient demandé que leur bal de finissants soit reporté.   

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com