/news/coronavirus
Navigation

Situation préoccupante dans les hôpitaux de Montréal

Les urgences qui débordent et l’éclosion de cas de COVID-19 inquiètent

GEN-COVID-19
Photo Agence QMI, Joël Lemay Pour freiner l’éclosion de cas de coronavirus hors de son unité COVID, l’Hôpital de Verdun a inauguré mercredi une unité de 32 lits sous un chapiteau chauffé et climatisé, dans un stationnement derrière l’établissement. Cette installation a coûté 700 000 $.

Coup d'oeil sur cet article

La situation des hôpitaux montréalais préoccupe plusieurs acteurs de la santé, qui n’écartent pas que le déconfinement de la région soit reporté s’il y a une dégradation. 

Éclosions de cas de COVID-19 à l’extérieur des zones réservées aux patients atteints du virus, reports de chirurgies, urgences surchargées : des hôpitaux de la métropole en ont présentement plein les bras avec la pandémie de coronavirus. 

«Ce qui fait peur, c’est qu’on a l’impression qu’on est en surcapacité. Le nombre d’hospitalisations continue toujours d’augmenter. Si trop de cas difficiles venaient [éventuellement] à se présenter à l’urgence, on pourrait [finir par] en arriver au scénario catastrophe qu’on redoutait», a soutenu le Dr Bernard Mathieu, président de l’Association des médecins d’urgence du Québec. 

  • ÉCOUTEZ Alain Vadeboncoeur, urgentologue et chef du service de médecine d'urgence de l'Institut de cardiologie de Montréal, à QUB radio:

«Oui, la situation nous préoccupe, mais en travaillant très fort et en faisant une gestion serrée, on est encore capable de garder la tête hors de l’eau», a imagé le Dr François Marquis, chef de service des soins intensifs de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal. 

Tout comme les hôpitaux Sacré-Cœur et de Verdun avant lui, celui de Maisonneuve-Rosemont a connu récemment des éclosions de cas de COVID-19 dans différentes unités. 

Débordement 

De plus, mercredi matin, six urgences de l’île de Montréal affichaient un taux d’occupation supérieur à leur capacité d’accueil. 

Si ces urgences débordent, c’est entre autres parce que des patients guéris de la COVID-19 ne peuvent être retournés en Centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Ils occupent des lits dans les étages supérieurs, ce qui fait que les patients de l’urgence ne peuvent avoir de chambre.  

«C’est sûr que Montréal est préoccupant. [...] Mais ce que je veux dire à la population, c’est que tout ce qu’on peut faire, on le fait, et on améliore toujours nos processus, on s’ajuste à un virus», a affirmé la ministre de la Santé, Danielle McCann, lors de son point de presse quotidien, mercredi. 

De son côté, le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, a évoqué la possibilité que le déconfinement de Montréal soit retardé si la situation se dégradait. 

Soignés sous des tentes 

Pour freiner les éclosions à l’extérieur de son unité de COVID, l’Hôpital de Verdun a inauguré, mercredi, une nouvelle unité de 32 lits sous un chapiteau chauffé et climatisé destinée aux patients en attente d’une réponse de test de dépistage. 

Cette installation s’ajoute à celle dévoilée dimanche dernier dans un aréna de l’arrondissement de LaSalle, qui pourra accueillir 40 malades atteints de la COVID-19.