/news/education
Navigation

Étudiants étrangers: Québec leur facilite la tâche

Le ministre de l'Immigration, Simon Jolin-Barrette
Photo d'archives Simon Clark Le ministre de l'Immigration, Simon Jolin-Barrette

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC – Le gouvernement du Québec a prolongé jusqu'au 31 décembre 2020 la durée des certificats d'acceptation du Québec (CAQ) des étudiants étrangers, nécessaires pour obtenir un permis d’études auprès du fédéral.

Ainsi, ceux qui ont un document qui devait expirer le 30 avril pourront présenter une demande de prolongation de leur permis d'études à Ottawa dans les meilleurs délais sans avoir à y joindre un nouveau CAQ, a fait savoir jeudi le ministre de l'Immigration, Simon Jolin-Barrette.

«Cette décision vise à faciliter les démarches requises des étudiants étrangers qui étaient en voie de compléter leur programme d’études, mais qui, en raison de l’état d’urgence sanitaire et de la suspension temporaire de leurs cours, doivent prolonger leur séjour au Québec», a-t-il précisé par voie de communiqué.

Les étudiants qui veulent prolonger leur séjour au-delà du 31 décembre pour compléter un programme d'études ou en commencer un nouveau à l’automne prochain doivent présenter une nouvelle demande de CAQ.

Cette décision a été saluée jeudi par le Bureau de coopération interuniversitaire (BCI), qui regroupe les établissements universitaires québécois.

«Le gouvernement du Québec contribue ainsi à minimiser les impacts administratifs et économiques que le contexte actuel impose, et à rassurer nos étudiantes et étudiants internationaux. Les établissements universitaires remercient le MIFI et comptent sur son ouverture à poursuivre les efforts d'accommodement pour faciliter l'expérience des étudiantes et étudiants internationaux», peut-on lire dans un communiqué du BCI.