/entertainment/music
Navigation

Pearl Jam ou Reel 2 Real: les Lost Fingers exploitent les rivalités musicales

The Lost Fingers
Photo courtoisie La formation The Lost Fingers.

Coup d'oeil sur cet article

Étiez-vous grunge/rock ou dance/pop? Jusqu’en octobre, les Lost Fingers vont raviver les rivalités musicales des années 1990 en invitant leurs fans à choisir entre deux reprises qui seront mises en ligne à chaque début du mois. 

Dans le premier duel qui s’amorce ce matin, le tube destiné aux pistes de danse I Like To Move It, de Reel 2 Real, aura la lourde commande de tenter de damer le pion à l’hymne grunge Even Flow, de Pearl Jam. 

«J’adore notre nouveau concept, je ne crois pas avoir vu ça ailleurs dans le monde», dit le guitariste et porte-parole du groupe, Byron Mikaloff, qui était dans le camp rock durant sa jeunesse. 

«Dans les années 1990, c’est là que j’ai trouvé ma personnalité. Je me suis laissé pousser les cheveux et j’ai eu du mépris pour tous les autres styles musicaux. J’étais vraiment dans le grunge, le métal et le rock lourd.» 

6 mini-albums 

Renommés pour leurs reprises jazz manouche de succès populaires, les Lost Fingers devaient sortir un album, intitulé Vs., mais ils ont finalement opté pour six EP de deux pièces de genres complètement opposés. «Ça ne vaut plus la peine de produire des albums physiques», se résigne le musicien. 

The Lost Fingers
Photo courtoisie

Dans ce concept qui éveillera le souvenir du Combat des Clips, à Musique Plus, les internautes qui se rendront au thelostfingersvs.com pourront, au cours des prochains mois, choisir entre Suavemente, d’Elvis Crespo, et Lithium, de Nirvana. Ou encore entre What Is Love, de Haddaway, et Outshined, de Soundgarden. 

Pour l’instant, Byron Mikaloff ignore comment sera soulignée la victoire de la chanson élue par le public. 

«Nous ne savons pas où ça va nous mener, mais c’est une façon d’impliquer nos fans. Je n’ai pas beaucoup d’attentes. J’ai seulement voulu faire quelque chose qui va stimuler les gens et leur donner de la nostalgie.»