/lifestyle/food
Navigation

10 ans de divertissement et de découvertes

CASA 0425 Station Potluck
Photo d'archives, Agence QMI Hugo Saint-Jacques, Émilie Fournier et Stefano Faita dans l’émission Station Potluck.

Coup d'oeil sur cet article

Seule chaîne québécoise consacrée entièrement à la bouffe, Zeste fête cette année ses 10 ans dans le paysage télévisuel. Acquise en février 2019 du Groupe Serdy par le Groupe TVA, la chaîne ne cesse de rassembler des fidèles.

Mais surtout, elle s’assure, saison après saison, de proposer une programmation s’étendant au-delà de la simple cuisine.

« Pour Zeste, on a vraiment mis l’accent sur tout ce qui est inspiration, divertissement et découvertes, détaille Nathalie Fabien, directrice des chaînes et de la programmation chez Groupe TVA. On est moins dans les émissions de cuisine des années 1980 où c’était plus du how to, où le cuisinier nous montrait comment faire
une recette. »

Chefs de renom

Propulsée par ses productions originales, la chaîne continue ses efforts afin de développer des concepts d’ici avec des cuistots très appréciés.

Steven Raichlen, le Maître du Grill
Photo courtoisie
Steven Raichlen, le Maître du Grill

« Les gens aiment le contenu québécois, surtout leurs chefs, précise Nathalie Fabien. Stefano Faita, c’est une vedette ; les gens l’adorent. On va le mettre de l’avant avec Hugo Saint-Jacques, chef chez Zeste depuis 2015. On a Steven Raichlen, Martin Juneau et Chuck Hughes. »

Pourquoi autant de gourous des fourneaux effectuent-ils un passage dans la cuisine de Zeste ? « Je pense que Zeste a une belle notoriété. C’est une chaîne qui a une belle aura. [...] C’est une marque joyeuse », avance la directrice de la programmation.

<i>Coups de food</i>
Photo courtoisie
Coups de food

Quand on parle de rendez-vous qui rallient beaucoup de gens, il faut assurément penser à Coups de food et Sur le pouce, des escapades gustatives animées respectivement par Sébastien Benoît et Benoit Roberge.

<i>Hell’s Kitchen</i>
Photo courtoisie
Hell’s Kitchen

Les compétitions telles que Hell’s Kitchen et Iron Chef, ou encore les docus-réalités comme Client mystère et 24 h en enfer — dans laquelle le célèbre Gordon Ramsay va redresser des restaurants — sont aussi très prisés.

<i>Iron Chef</i>
Photo courtoisie
Iron Chef

COVID-19 : conséquences

Même si on braque de multiples projecteurs sur les restaurants, Nathalie Fabien ne craint pas les effets du coronavirus quant aux découvertes de lieux gastronomiques que Zeste souhaite continuer de faire. Elle parle plutôt « d’unité autour de la cuisine ».

« Je pense que les gens veulent quand même découvrir les petits restaurants qui sont près de chez eux, dit-elle. On ne va pas rester confinés jusqu’au restant de notre vie. Les restaurants vont éventuellement rouvrir... »

Durant le confinement, Zeste a légèrement modifié sa programmation pour les jeunes.

« Les enfants sont à la maison et se cherchent des choses à faire, et les parents cherchent à les occuper. Nous avons donc une programmation spéciale famille avec des émissions telles que Le championnat de pâtisserie junior et des rediffusions de La relève, les dimanches dès 19 h », précise Nathalie Fabien. 

Nouveautés printanières 

STATION POTLUCK

Les chefs Stefano Faita et Hugo Saint-Jacques dynamisent la formule potluck avec Émilie Fournier, avant de décortiquer l’ADN culinaire d’un invité à table.

► Les jeudis à 21 h.


LES PROS DU GRIL

Adaptation du rendez-vous Fire Masters, la compétition oppose des chefs qui tentent d’obtenir le droit de se mesurer à un maître de la cuisson sur flammes.

► Les lundis à 21 h dès le 11 mai.


QUAND BENOIT EST LÀ

Un périple de découvertes à travers le Québec grâce à des arrêts gourmands dans de nombreux restaurants.

► Les mardis à 21 h dès le 26 mai.