/entertainment/tv
Navigation

Une étrange épicerie peuplée de personnages bizarres sur tv5unis.ca

Les acteurs Nico Racicot, Gardy Telus, Eleonore Loiselle, Carolyn Fe et Larissa Corriveau dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.
Photo Laura Bergeron et Maxime Robin Les acteurs Nico Racicot, Gardy Telus, Eleonore Loiselle, Carolyn Fe et Larissa Corriveau dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.

Coup d'oeil sur cet article

La web-série Meilleur avant/ débute avec un moment assez hallucinant où une femme prend un contenant de levure instantanée sur une tablette d’épicerie. Hallucinant, parce que la séquence a été tournée l’automne dernier. Bien avant que cette poudre magique devienne rarissime.  

Nico Racicot dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.
Photo crédit Laura Bergeron et Maxime Robin
Nico Racicot dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.

Avec cette mode de faire du pain à la maison, depuis le début de la période de confinement, la levure est devenue parfois difficile à trouver.  

Laura Bergeron et Maxime Robin éclatent de rire. La web-série de fiction sur laquelle ils ont travaillé durant cinq ans vient d’atterrir sur le portail de tv5unis.ca. Cette coïncidence, comme celle sur l’importance de se laver les mains, est un peu surréaliste.  

Luc Boucher dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.
Photo crédit Laura Bergeron et Maxime Robin
Luc Boucher dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.

Meilleur avant/ est une série de sept épisodes, qui s’intéresse à la faune de nuit d’une épicerie. Elle met en vedette Nico Racicot, Luc Boucher, Larissa Corriveau, Eleonore Loiselle, Gardy Telus, Caroline Fe et Guillaume Lambert.  

«On a fait une projection sur Zoom, la semaine dernière, pour leur montrer la série et on a tous constaté la présence de choses qui passaient un peu inaperçues, mais qui, maintenant, prennent un sens complètement différent», a fait remarquer Laura Bergeron, diplômée de la Toronto Film School, lors d’un entretien téléphonique.  

Tournage de nuit  

Meilleur avant/ raconte l’histoire de Fred, un étudiant en philosophie, qui accepte un emploi de concierge pour le quart de nuit d’une épicerie 24 heures. Il se retrouve dans un monde étrange et peuplé de personnages bizarres.  

Nico Racicot dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.
Photo crédit Laura Bergeron et Maxime Robin
Nico Racicot dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.

«C’est un gars qui est habitué avec les idées et la métaphysique et qui n’est pas très à l’aise avec la moppe. Il ne sait pas trop, au début, comment être avec ses collègues qui sont très étranges. Il va réaliser qu’il ne peut pas se placer au-dessus des autres et qu’il a quelque chose à apprendre de cette expérience», a expliqué l’acteur, auteur et metteur en scène Maxime Robin.  

La série a été tournée dans un dépanneur à Keswick, une petite ville située à une heure au nord de Toronto, sur le bord du lac Simcoe. Une épicerie indépendante et un peu hors du temps.   

Eleonore Loiselle, Nico Racicot, Gardy Telus et Larissa Corriveau dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.
Photo crédit Laura Bergeron et Maxime Robin
Eleonore Loiselle, Nico Racicot, Gardy Telus et Larissa Corriveau dans la web-série Meilleur avant/ diffusée sur tv5unis.ca.

«Ce fut toute une aventure de trouver un endroit pour le tournage. Les propriétaires ne nous connaissaient pas et ils ont été extrêmement généreux. Ils ont accepté même si on n’avait pas une grosse compensation à leur offrir. On leur a expliqué que c’était notre premier gros projet et on a réussi à les convaincre. On a tourné entre 20 h et 7 h le matin», a mentionné Laura Bergeron.

Inspiration

Cinéphiles, Maxime Robin et Laura Bergeron sont, tous les deux, des fans du cinéaste David Lynch. Ils ont créé Meilleur avant/ tout en écoutant sa série Twin Peaks. Ils aiment l’audace du cinéaste américain.

La scénariste, réalisatrice et productrice croit dur comme fer qu’il est possible de proposer quelque chose de différent, d’audacieux et de moins conventionnel.

«Il faut donner plus de crédit à l’auditoire. On dit souvent que les gens n’ont pas beaucoup d’attention ou quoi que ce soit et je ne suis pas d’accord avec ça. Les gens sont capables, si on leur donne quelque chose avec de la substance, de prendre le temps», a-t-elle fait remarquer.

Maxime Robin, auteur, acteur et metteur en scène de Québec, ajoute son grain de sel.

«On aime voir une télé intelligente qui s’adresse à notre cœur et à notre l’esprit et qui ne nous prends pas pour des imbéciles. On s’est demandé ce qu’on aimerait voir comme télé et avec ça qu’on a travaillé. Cette série, c’est nous. C’est notre univers, notre humour et notre signature», a-t-il dit.