/sports/racing
Navigation

Les Grands Prix cyclistes toujours au calendrier

Québec et Montréal demeurent au calendrier de l’UCI... pendant le Tour de France

Les Grands Prix cyclistes toujours au calendrier
Photo d'archives, Didier Debusschère

Coup d'oeil sur cet article

Sauf avis contraire, les Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal sont épargnés par le contexte pandémique actuel et demeurent au menu d’un calendrier d’activités condensé de l’UCI. Reste à voir à quel point la qualité du peloton sera affectée, puisque les deux événements présentés les 11 et 13 septembre se dérouleront au même moment que le Tour de France.  

• À lire aussi: Vélo de montagne: annulation au Mont-Sainte-Anne  

Le plus prestigieux tour cycliste sera en effet présenté exceptionnellement du 29 août au 20 septembre. Les meilleurs cyclistes au monde sillonnent habituellement les routes de l’Hexagone en juillet, mais la COVID-19 a bien sûr contrecarré les plans.  

Foi de Serge Arsenault, président des Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal, le maintien des deux étapes du WorldTour ne peut être que positif, même si les dates chevauchent celles du Tour de France, en plus du Tirreno-Adriatico, en Italie.  

Les Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal seront présentés pour une 11e édition en septembre si, bien sûr, le contexte entourant la pandémie de COVID-19 demeure sous contrôle.
Photo d'archives, Simon Clark
Les Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal seront présentés pour une 11e édition en septembre si, bien sûr, le contexte entourant la pandémie de COVID-19 demeure sous contrôle.

«On est là depuis seulement 10 ans et on côtoie les plus grandes compétitions mondiales de cyclisme. Aujourd’hui, le fait que l’UCI annonce son calendrier et qu’on en fasse partie dans un contexte difficile, c’est la confirmation qu’on a atteint nos objectifs. Cette confirmation vient de nos pairs, ce qui démontre une belle marque de respect. Avoir été mis de côté, ça aurait fait très mal», a-t-il noté.  

Compromis pour tous  

Dans une saison réduite de plusieurs mois, il était impensable que toutes les compétitions soient maintenues sans heurt. Plusieurs courses se retrouvent à cheval et les équipes devront faire des choix.  

«Il y a de nombreux monuments dans ce calendrier de compétitions et ça a demandé un effort de tous. Je m’attends pour Québec et Montréal à une qualité quelque peu amoindrie, mais ce sera le cas pour tous les événements. Tout le monde doit faire des compromis.  

«Les 19 équipes du WorldTour ont l’obligation de participer. Les coureurs n’auront pas tous la forme pour attaquer un tour de 21 jours et certains vont se concentrer sur des événements comme les nôtres, où ils peuvent se défoncer sur une journée. Les équipes veulent amasser des points partout», signale M. Arsenault.  

Pour l’instant, l’UCI a procédé avec le calendrier selon les informations qu’elle a en main des autorités publiques en ce qui concerne les consignes sanitaires qui devraient être en place à compter du mois d’août. Il n’est toutefois pas impossible que le tout soit remanié.  

«On a le devoir de faire comme si tout va continuer. Ensuite, on verra ce qui va arriver et personne ne peut le prédire avec certitude. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir», philosophe M. Arsenault.  

Coupe du monde annulée  

De son côté, le producteur Gestev a été obligé de faire un trait sur la prochaine édition du Vélirium et de la Coupe du monde de vélo de montagne, prévue du 21 au 23 août au Mont-Sainte-Anne.  

L’interdiction des grands rassemblements décrétée par le gouvernement jusqu’à la fin août et l’incertitude entourant les voyages internationaux pour la venue des athlètes a pesé lourd. Cette autre annulation aura un «impact assez majeur» chez la firme appartenant à Québecor.  

«C’est dur de chiffrer. On est là-dedans et on analyse tous les impacts que ça a sur l’organisation. Malgré tout, on essaie de voir le côté positif parce que ça nous donne le temps de travailler sur des projets en développement [...] On a encore le marathon qui est actif et on se concentre sur l’ouverture prochaine de la baie de Beauport», a précisé le directeur général Gabriel Fontaine.  

– Avec la collaboration de Roby St-Gelais  

LE CALENDRIER DU WORLDTOUR   

  • Strade Bianche (Italie) : 1er août  
  • Tour de Pologne : 5 au 9 août  
  • Milan-Sanremo (Italie) : 8 août  
  • Dauphiné (France) : 12 au 16 août  
  • Ride London (Grande-Bretagne) : 16 août  
  • Bretagne Classic (France) : 25 août  
  • Tour de France : 29 août au 20 septembre  
  • Tirreno-Adriatico (Italie) : 7 au 14 septembre  
  • Grand Prix de Québec : 11 septembre  
  • Grand Prix de Montréal : 13 septembre  
  • BinckBank Tour (Belgique) : 29 septembre au 3 octobre  
  • Flèche Wallonne (Belgique) : 30 septembre  
  • Tour d’Italie : 3 au 25 octobre  
  • Liège-Bastogne-Liège (Belgique) : 4 octobre  
  • Amstel Gold Race (Pays-Bas) : 10 octobre  
  • Gand-Wevelgem (Belgique) : 11 octobre  
  • À travers la Flandre (Belgique) : 14 octobre  
  • Tour de Guangxi (Chine) : 15 au 20 octobre  
  • Tour des Flandres (Belgique) : 18 octobre  
  • Tour d’Espagne : 20 octobre au 8 novembre  
  • Bruges-La Panne (Belgique) : 21 octobre  
  • Paris-Roubaix (France) : 25 octobre  
  • Tour de Lombardie (Italie) : 31 octobre