/entertainment/music
Navigation

Un record pour «L’Amérique pleure»

La chanson des Cowboys Fringants est numéro 1 depuis 26 semaines

L'Amérique pleure Les Cowboys Fringants
Capture d'écran, YouTube Image du clip L'Amérique pleure, des Cowboys Fringants.

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec a craqué pour L’Amérique pleure. Tellement qu’à peine six mois après sa parution, le plus récent succès des Cowboys Fringants vient de marquer l’histoire de la radio québécoise.  

Depuis vendredi, L’Amérique pleure détient le record de la chanson ayant passé le plus de semaines consécutives au numéro 1 francophone du top 100 BDS, un palmarès basé sur le nombre de rotations hebdomadaires d’une pièce dans 47 stations de radio du Québec.    

Personne n’a fait mieux depuis que ces données sont compilées, en 2000.    

Le nouveau plus gros hit radio du millénaire au Québec supplante Comme avant, de 2Frères, à qui appartenait la précédente marque de 25 semaines depuis 2018.    

« On a été détrôné par un groupe qu’on aime beaucoup et pour qui on a un respect sans borne », a écrit 2Frères sur sa page Facebook.    

« Très heureux de cette nouvelle », les membres des Cowboys Fringants n’ont pas donné suite à notre demande d’entrevue. Par modestie, nous a expliqué une porte-parole du groupe.    

Des mots sur les pensées  

En décembre, le parolier Jean-François Pauzé avait expliqué au Journal que la création de la chanson, dont une partie du message prend un tout autre sens depuis le début de la pandémie, a débuté en 2014.    

Elle s’est finalement retrouvée sur l’album Les antipodes, paru à l’automne.    

« Il y a bien des gens qui nous disent que nous avons réussi à synthétiser leurs pensées dans une chanson de 200 mots. C’est un grand bonheur de voir que nous sommes capables d’être fédérateurs et de mettre des mots sur ce que les gens ressentent », avait-il confié.    

L’Amérique pleure est la sixième chanson des Cowboys Fringants à se hisser au numéro 1 du top 100 BDS après Entre deux taxis (9 semaines), Tant qu’on aura de l’amour (5), Les étoiles filantes (4), La tête haute (2) et Toune d’automne (1).    

Vous pouvez maintenant parier un gros 5 $ que L’Amérique pleure remportera le Félix de la chanson de l’année au prochain Gala de l’ADISQ, peu importe la forme qu’il aura.     

Records précédents  

Les plus longues séquences au numéro 1 (en semaines)  

Francophone   

  • L’Amérique pleure, Les Cowboys Fringants : 26 (2020)    
  • Comme avant, 2Frères : 25 (2018)    
  • Sur la lune (Howling At The Moon), Milow : 20 (2017)    
  • Recommencer tout à zéro, William Deslauriers : 20 (2010)        

Anglophone   

  • You’re Beautiful, James Blunt : 22 (2006)    
  • White Flag, Dido : 17 (2004)    
  • Shape of You, Ed Sheeran : 17 (2017)    
  • The Reason, Hoobastank : 17 (2004)    
  • Happy, Pharell Williams : 17 (2014)        

Source : ADISQ  

Quelques extraits de la chanson  

« Surtout, ça t’fait réaliser  

Que derrière les beaux paysages  

Y a tellement d’inégalités  

Et de souffrances sur les visages »  


« La question qu’j’me pose tout l’temps :  

Mais comment font tous ces gens ?  

Pour croire encore en la vie  

Dans cette hypocrisie  

C’est si triste que des fois quand je rentre à la maison  

Pis que j’parke mon vieux camion  

J’vois toute l’Amérique qui pleure  

Dans mon rétroviseur »  


« La question qu’j’me pose tout le temps :  

Pourquoi travailler autant ?  

Éloigné de ceux que j’aime  

Tout ça pour jouer la game. »  


« Moi, je traîne dans ma remorque  

Tous les excès d’mon époque La surabondance surgelée  

Shootée, suremballée.. »