/news/transports
Navigation

La firme Cossette décroche le contrat de pub pour le tramway

Tramway
Illustration d'archives

Coup d'oeil sur cet article

La firme Cossette Communication a été retenue par la Ville de Québec pour piloter une campagne publicitaire de près de 2,5 M$ sur trois ans, visant à «accroître la notoriété» du réseau structurant de transport en commun et à «briser les mythes».

• À lire aussi: Tracé du tramway dans Saint-Roch: Jean-François Gosselin dénonce la méthode de la Ville

• À lire aussi: Des résidents de Saint-Roch «sous le choc» devant le nouveau tracé du tramway

La valeur totale du contrat s’élève finalement à 2,38 M$, somme qui inclut cependant les coûts pour le placement média sur diverses plateformes, apprend-on dans des documents mis en ligne sur le site internet de la Ville de Québec, jeudi. La firme Cossette est la seule qui a déposé une soumission.

Dans les documents de l’appel d’offres, lancé en février dernier, la Ville disait chercher une «agence de communication créative» pour concevoir et réaliser une campagne afin, notamment, de «contrer la désinformation» qui existe au sujet du projet de réseau structurant de 3,3 G $, qui comprend une ligne de tramway, une ligne de trambus et de nouvelles voies réservées pour des Métrobus.

«La planification des placements médias ainsi que les outils de communication tels que les fonds de scène, les bannières autoportantes ou les affiches sont inclus au contrat. La campagne visera tous les citoyens de la grande région de Québec, plus particulièrement les usagers de la route, les usagers du transport en commun et les jeunes de 16 à 35 ans», précise-t-on dans les documents diffusés par le comité exécutif jeudi.

Une dépense critiquée 

L’opposition avait vertement critiqué la dépense, en février. «Si c’était le bon projet, ils n’auraient pas eu besoin de payer une firme de communicaiton. Si c’était un bon projet, on le saurait», avait alors dénoncé le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin. La Ville avait alors justifié le recours à une firme externe de communication, rappelant que dans «tout grand projet, on a toujours un volet d’information et de promotion».

Le Journal avait ensuite révélé que la Ville avait déjà investi près d’un demi-million de dollars jusqu’à présent pour faire la promotion du tramway, en plus des montants qu’elle prévoit engager d’ici 2022 avec cette campagne publicitaire

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.