/news/transports
Navigation

Tramway: le gouvernement exige d’autres précisions de la Ville

Coup d'oeil sur cet article

Dans le cadre du processus environnemental en cours, le gouvernement du Québec exige de nombreux autres éclaircissements de la Ville de Québec au sujet du tramway. 

C’est du moins ce qu’on peut constater à la lecture de deux documents mis en ligne jeudi par le ministère de l’Environnement. 

Le gouvernement provincial demande notamment à la Ville de lui transmettre le résumé de l’étude d’impact ainsi que la version finale des documents consacrés aux pôles d’échanges de Sainte-Foy et de Saint-Roch d’ici le 22 mai au plus tard. Aussi, il est réclamé à la municipalité de produire, d’ici le 26 mai, «un tableau synthèse incluant minimalement les avantages et les coûts» du mégaprojet de 3,3 milliards $. 

Diverses autres interrogations persistent au sujet des enjeux de sécurité des déplacements, des gaz à effet de serre (GES) que la Ville pense pouvoir éliminer, du processus de participation citoyenne programmé ou encore du Plan des mesures d’urgence (PMU) prévu. 

La Ville loue une «excellente collaboration» 

Appelé à réagir, le porte-parole de la Ville de Québec, David O’Brien, a minimisé la portée de ces interrogations. «Il n’est pas anormal dans un processus comme celui-ci et avec un projet d’une telle envergure que les ministères et organismes concernés soulèvent des interrogations au fur et à mesure du déploiement de la phase de conception», a-t-il fait remarquer. 

Selon lui, «la Ville est satisfaite du déroulement et entend continuer son excellente collaboration avec les autorités en répondant à toutes les questions sur le projet et ce, pour s’assurer de la plus grande transparence possible». 

À la mi-février, le gouvernement du Québec avait déjà rendu publique une liste de 147 questions sur le projet de tramway. 

Un mois plus tard, le maire Labeaume avait assuré que son administration avait répondu à 90% de ces interrogations. 

La Ville de Québec espère toujours que les travaux du BAPE (Bureau d’audiences publiques sur l’environnement), pour le projet de tramway, puissent démarrer à la mi-juin. Vu le contexte actuel de pandémie, le BAPE a ouvert la porte à la tenue d’audiences en ligne cet été. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.