/travel/destinations/mexiqueetcaraibes
Navigation

À quoi ressemble la vie d'expat en Guadeloupe en plein confinement

À quoi ressemble la vie d'expat en Guadeloupe en plein confinement
UNSPLASH / Bertrand Bouchez

Coup d'oeil sur cet article

«On n’a pas d’hôpital.»   

Comment les Québécois installés à l’étranger vivent-ils le confinement, selon le pays où ils ont élu domicile?    

Déjà en contact avec des expatriés d’ici grâce à sa série «Expat», sur CASA, Jean-Michel Péloquin a décidé de prolonger ses rencontres dans des capsules web adaptées au contexte de la pandémie qui fait rage.    

Dans cette vidéo, la Québécoise Anouk Dewaily, propriétaire de la boutique Nuska à Saint-François, en Guadeloupe, nous parle de son quotidien de «confinée».   

  

La femme d’affaires raconte notamment que des hélicoptères survolent les plages durant la journée, puisqu’elles sont interdites d’accès à cause de la COVID-19.   

Anouk rappelle également que le seul hôpital de la Guadeloupe a brûlé il y a quelques années et qu’il n’y en a donc aucun sur l’île. Cette réalité, dit-elle, a convaincu les habitants d’adopter rapidement les mesures de confinement.    

  

Pour voir les autres capsules «Expat en confinement» au Japon, en Guadeloupe, aux États-Unis et en France, c’est par ici.