/news/coronavirus
Navigation

Elle offre des préposées près de 2 fois plus cher et Québec dit oui

Coup d'oeil sur cet article

Une agence de placement fortement critiquée, qui roule à plein régime durant la crise en fournissant au réseau de la Santé des préposées aux bénéficiaires au double du salaire habituel, indique ne rien avoir à se reprocher parce que tout a été négocié avec le gouvernement.  

• À lire aussi: Déconfinement des aînés: Le message tarde à se rendre  

• À lire aussi: Montréal enregistre trois fois plus de décès que d’habitude  

À 35 $/h, le salaire des préposées aux bénéficiaires (PAB) placées à Québec par la firme privée MD Santé est bien au-delà de celui proposé au public, variant entre 20,55 $/h et 22,35 $/h.    

En ajoutant les avantages sociaux d’au moins 20% et les autres dépenses, le taux chargé au client peut rapidement atteindre les 50 $/h.   

Faisant face à une pénurie de main-d’œuvre décuplée par la pandémie, le réseau de la santé n’hésite pas à solliciter ses services, même s’ils sont dispendieux.    

D’ailleurs, Le Journal a constaté que les hôpitaux et les CHSLD choisissaient souvent les premières agences à lever la main pour recruter dans ces firmes privées, et non celles qui ont le prix le plus bas.   

C’est ce qui permet aux agences aux prix salés d’obtenir beaucoup d’ouvrage.   

«Inclus dans le prix»  

Marquis Grenier, copropriétaire de MD Santé, se défend de profiter de la pandémie pour faire du profit parce que «le tarif a été proposé [et accepté] dans un appel d’offres du gouvernement, à l’automne».   

De plus, il justifie le fait qu’il doive placer du personnel venant de l’extérieur de la région où il obtient ses contrats.   

Ces derniers interdisent de placer des personnes qui travaillent déjà pour un établissement public de cette même région, pour éviter que le public ne se fasse dépouiller de ses employés.   

M. Grenier explique donc qu’il paie plus cher pour permettre à ces travailleurs qui viennent de l’extérieur de payer leur déplacement et leur hébergement.   

«C’est pour ça qu’il est important que ces personnes-là aient 35 $/h. C’est inclus dans le prix», affirme l’homme.   

Vraiment?  

Or, des agences contactées par Le Journal, qui ont vu quelques-uns de leurs employés se joindre à l’équipe de MD Santé en raison du salaire avantageux offert, démentent cette affirmation.   

«Une de mes employées de Charlesbourg a eu un appel de sollicitation de MD Santé pour travailler dans la Capitale-Nationale, à 35 $/h. Elle ne vient pas de l’extérieur de la région où elle travaille», soutient Louis-Simon Bédard, l’associé-propriétaire de Bee Refer, l’une de ces agences qui ont subi du maraudage de la part de MD Santé.   

Ces firmes qui ont été dépouillées déplorent que ce soit les établissements de santé qui soient le plus touchés par ces pratiques.   

Ils auront les mêmes ressources, mais devront les payer deux fois plus cher pour les mêmes services, rapportent-elles.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres