/entertainment
Navigation

Opéras du Met: une tempête mise en scène par Robert Lepage

Opéras du Met: une tempête mise en scène par Robert Lepage
Photo Ken Howard - Metropolitan Opera

Coup d'oeil sur cet article

Créé à Québec en 2012, dans une mise en scène de Robert Lepage, l’opéra The Tempest sera en vedette mardi, lors des diffusions gratuites offertes par le Metropolitan Opera. 

Opéras du Met: une tempête mise en scène par Robert Lepage
Photo Ken Howard - Metropolitan Opera

 

L’opéra contemporain du Britannique Thomas Adès raconte l’histoire de Prospero. Déchu de son trône de duc de Milan et victime d’un complot politique, il se retrouve en exil, avec sa fille Miranda, sur une île déserte. 

Prospero utilisera sa magie, par l’entremise de l’esprit Ariel, pour provoquer le naufrage du navire de ses ennemis et soumettre l’équipage à des épreuves d’où ils sortiront tous transformés. 

Cette production, qui s’ouvre sur une scène spectaculaire de naufrage, a ensuite été présentée au Met et au Wiener Staatsoper de Vienne, après sa création au Grand Théâtre de Québec. 

La distribution met en vedette le baryton britannique Simon Keenlyside dans le rôle de Prospero, la mezzo-soprano new-yorkaise Isabel Leonard dans celui de Miranda et la spectaculaire soprano américaine Audrey Luna dans le rôle d’Ariel. Audrey Luna avait tenu le même rôle dans les quatre représentations à Québec. 

Semaine 9 

Cette neuvième semaine de diffusion d’opéras débutera, lundi, avec Werther de Massenet, mettant en vedette la soprano Lisette Oropesa et le ténor Jonas Kaufman. 

On retrouvera, le 13 mai, la cantatrice Jessy Norman, décédée cet automne, dans le rôle d’Ariadne, dans l’opéra Ariadne auf Naxos de Richard Strauss. 

Il y aura, ensuite, Peter Grimes de Benjamin Britten (14 mai) et un doublé Verdi avec Rigoletto (16 mai) et Nabucco (17 mai) avec le ténor Placido Domingo. 

Le choix du public, présenté le vendredi 15 mai, mettra en vedette l’opéra Lucia di Lammermoor de Donizetti. Un concert «vintage» enregistré en 1982. 

On peut visionner les opéras en ligne du Met sur le site met.org et sur l’application Met Opera on Demand. Ils sont présentés à 19h30 et ils demeurent en ligne jusqu’à 18h30 le lendemain. 

Cette initiative est jumelée à une campagne de financement mise en place par le Metropolitan Opera afin de soutenir l’entreprise et de protéger son futur. Les détails sont sur son site web. 

L’Opéra national de Paris présente, lui aussi, de son côté, Don Pasquale de Donizetti, du 11 au 17 mai, sur son site.  

L’Opéra de Berlin offre aussi des diffusions gratuites sur son site. On peut également regarder des concerts gratuits en ligne sur le site du Festival d’Aix-en-Provence et sur celui de la Monnaie de Bruxelles.