/misc
Navigation

Défaites démocrates pour deux élections partielles?

Défaites démocrates pour deux élections partielles?
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si plusieurs sondages sont favorables aux démocrates et à Joe Biden pour les élections de novembre, les républicains semblent se diriger vers un doublé pour deux élections partielles. 

Le sort en est déjà jeté pour une circonscription rurale du Michigan. Donald Trump avait largement dominé Hillary Clinton à cet endroit en 2016 et le siège vacant était déjà détenu par un républicain. C’est donc sans grande surprise que Tom Tiffany succède à Sean Duffy. Le Parti républicain peut malgré tout se réjouir de la marge confortable du vainqueur. Si Donald Trump l’avait emporté par 20 points en 2016, Tiffany bat Tricia Zunker par près de 15 points. 

L’autre élection dont le sort n’est pas connu oppose le républicain Mike Garcia à la démocrate Christy Smith dans une circonscription de la banlieue de Los Angeles. Cette circonscription était républicaine depuis 1993. Les démocrates avaient donc célébré la victoire de Katie Hill en 2018. Mme Hill a cependant démissionné après avoir reconnu publiquement une relation inappropriée (adultère) avec un membre de son équipe électorale. 

Au moment de rédiger ce billet, les républicains semblent sur le point de regagner la circonscription, puisque Garcia devance Smith par 12 points après le dépouillement des votes de 81% des bureaux de scrutin. Alors que la cote de popularité du président est à la baisse et que les démocrates espéraient encore augmenter leurs gains en Californie, une victoire de Garcia constituerait un baume et une lueur d’espoir, à six mois de l’élection. 

Nous le répétons souvent, mais rien n’est joué pour 2020 et, malgré des statistiques avantageuses, les démocrates auraient tort de ménager leurs efforts. Si la défaite au Michigan était prévisible, le résultat en Californie devrait les inciter à redoubler d’ardeur.