/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: interdiction de navire de plaisance dans le Nord cet été

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Afin de réduire le risque de transmission de la COVID-19, la circulation de bateau de plaisance sera interdite pour les visiteurs dès le 1er juin dans les eaux côtières de l'Arctique canadien et dans les régions côtières du nord du Québec et du Labrador.

C’est ce qu’a annoncé jeudi le gouvernement Trudeau à propos de cette mesure en place au moins jusqu'au 31 octobre 2020. Elle vise toute embarcation de plaisance comme bateau, navire, mais aussi canoës, kayaks, voiliers ou bateaux à moteur.

Les contrevenants s’exposent à une amende de 5000 $ par jour pour un particulier et 25 000 $ par jour pour une société.

«Ces restrictions ne s'appliquent pas aux embarcations de plaisance utilisées par les collectivités locales, comme moyen de transport essentiel ou pour la chasse, la récolte et la pêche à des fins de subsistance», a-t-on fait savoir.

Selon Ottawa, l’objectif est de mieux protéger les collectivités arctiques de façon à réduire les interactions avec la population des collectivités côtières éloignées et vulnérables.

De plus, la Garde côtière canadienne pourra aussi concentrer ses efforts sur les activités comme le réapprovisionnement des collectivités, les opérations de déglaçage, les interventions environnementales et les opérations de recherche et sauvetage.

«Dans les lieux où la navigation de plaisance est permise, les gens doivent continuer de respecter les mesures en place comme le lavage fréquent des mains, la distanciation physique. Le port d’un couvre-visage est aussi recommandé.