/news/provincial
Navigation

Le maire de Lévis presse le gouvernement de rouvrir les centres commerciaux

Le maire de Lévis presse le gouvernement de rouvrir les centres commerciaux
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Inquiet pour les commerces «laissés pour compte» qui n’ont toujours pas le droit d’opérer sans accès direct à l’extérieur, le maire de Lévis presse le gouvernement du Québec de rouvrir les centres d’achats.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie   

• À lire aussi: Activités estivales: déconfinement timide à partir du 20 mai  

«On demande au gouvernement de ne pas discriminer les commerçants dont le point de vente se trouve dans un centre commercial. Il faut qu’on se penche sur cette problématique-là, elle est plus forte qu’on pense», a lancé le maire Gilles Lehouillier lors d’un point de presse, jeudi.  

  • ÉCOUTEZ l'entrevue du maire Gilles Lehouillier avec Jonathan Trudeau à QUB radio:

La vaste majorité des demandes d’aide financière acheminées à la Ville de Lévis proviennent de «commerçants pris en souricière dans les centres d’achats qui ne peuvent plus opérer», a-t-il déploré, visiblement soucieux pour la survie de certaines entreprises qui louent un local, par exemple, aux Galeries Chagnon ou aux Promenades de Lévis.  

Les propriétaires de centres commerciaux ont soumis diverses pistes au gouvernement, pour assurer la sécurité de la clientèle dans le contexte de la pandémie. Selon lui, il faut explorer rapidement la mise en place de ces mesures qui pourraient permettre de respecter les règles d'espacement physique.  

«Les allées des centres d’achats sont souvent plus larges que les pistes cyclables et même plus larges qu’une rue. Il pourrait y avoir des choses organisées. On demande aux autorités gouvernementales de regarder, s’il est possible, avec des gardiens de sécurité, de donner un accès spécifique à certains commerces», a-t-il exprimé.  

Iniquité pour les programmes d'aide  

Le maire demande également à Ottawa de réviser les critères du programme d’aide d’urgence pour le loyer des commerçants, déplorant l’exclusion des chaînes qui exploitent plusieurs points de vente dans différents centres d’achats si les revenus annuels bruts de la chaîne sont supérieurs à 20 M$. La Ville de Lévis dévoilera la semaine prochaine une politique d’achat local pour encourager les commerçants lévisiens.  

Le portrait est heureusement loin d’être aussi sombre pour le secteur de la construction résidentielle. M. Lehouillier s’attend à une année exceptionnelle, ce qui est «de bon augure» pour la relance économique. Du 1er janvier au 30 avril, la Ville a octroyé un nombre record de permis pour la construction de 734 nouvelles unités (valeur de 202 M$).  

Le temps presse pour les camps de jour  

Quant aux camps de jour, le maire de Lévis attend toujours avec impatience les directives du gouvernement pour planifier la prochaine saison. «Il est minuit moins cinq», a-t-il déclaré, disant espérer obtenir des réponses au plus tard «d’ici une semaine», sinon, «il y a péril en la demeure», prévient-il.  

La Ville de Lévis a reçu jusqu’à présent un fort volume d’inscriptions qui équivaut à 7500 semaines de prestation pour les enfants, alors qu’elle estime avoir la capacité de répondre à 4500 demandes.  

Ouverture des jardins communautaires  

Lors de ce même point de presse omnibus, le maire Lehouillier a aussi annoncé l’ouverture des cinq jardins communautaires sur son territoire à compter du 18 mai. Il a également confirmé avoir fait une demande au gouvernement fédéral pour utiliser dès cette année des lots situés sur la Ferme Chapais, un site «enchanteur» avec une vue splendide sur le fleuve.  

Le maire de Lévis presse le gouvernement de rouvrir les centres commerciaux
Photo courtoisie, Ville de Lévis

«Agriculture Canada gérait sur ce site une ferme expérimentale, donc les terres sont prêtes et on pourrait facilement créer un jardin communautaire cet été. Je suis en contact avec M. [Jean-Yves] Duclos et on attend une réponse d’ici quelques jours», a indiqué le maire qui prévoit par ailleurs ouvrir trois autres jardins communautaires d’ici 2022.  

Le maire de Lévis presse le gouvernement de rouvrir les centres commerciaux
Photo courtoisie, Ville de Lévis

Les terrains de tennis de la Ville de Lévis rouvriront par ailleurs à compter du 20 mai, a-t-il confirmé, en conformité avec l’annonce de la ministre Isabelle Charest la veille. La Ville compte également ouvrir progressivement les blocs sanitaires sur son territoire, en commençant par ceux du Quai Paquet et du parc des Chutes-de-la-Chaudière.    

À VOIR AUSSI     

  

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com