/news/provincial
Navigation

15 M$ pour loger des gens le long du tramway à Québec

15 M$ pour loger des gens le long du tramway à Québec
Photo Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec débloque 15 M$ pour l'achat de terrains le long du tracé du tramway pour du logement social. 

• À lire aussi: Les rues Cartier et Saint-Jean piétonnes les fins de semaine d'été  

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a annoncé vendredi qu'il accélère sa Vision de l'habitation en débloquant 15 M$ immédiatement pour l'achat de terrains pour créer du logement social le long du réseau structurant. 

La Ville avait déjà annoncé 20 M$ en mars, lors de la présentation de la Vision, des sommes qu'elle devait dépenser sur cinq ans, à raison de 4 M$ par an. Vendredi, cependant, le comité exécutif a décidé de débloquer 15 M$ dès maintenant et de les échelonner sur trois ans.  

«On a pris la décision d'accélérer les choses pour faire en sorte qu'on puisse construire le plus tôt possible», a exprimé M. Labeaume. Dans le contexte d'incertitude pour le milieu de la construction, la Ville veut «prendre une place où le privé sera absent dans les prochains mois». 

Sans vouloir indiquer quels terrains sont ciblés le long du parcours du tramway ni combien le sont, il a néanmoins indiqué que ces terrains serviront à bâtir du logement social. L'objectif est de contrer une certaine «gentrification» qui pourrait s'installer en bordure du réseau structurant.  

«Il faut s’assurer que ceux qui ont moins d’argent dans leurs poches peuvent se loger convenablement.» Car le problème est toujours l'accessibilité des terrains, convient le maire.  

L'administration Labeaume a aussi toujours en tête de permettre les «logements accessoires», soit des mini-maisons en arrière-cour. Déjà, six entreprises de Québec ont été rencontrées afin de fournir des produits locaux.

La Vision de l'habitation prévoit la construction de 5000 unités d'ici cinq ans.