/opinion/blogs/columnists
Navigation

Dans les États clés, avantage Biden

Donald Trump et Joe Biden
Photo AFP Donald Trump et Joe Biden

Coup d'oeil sur cet article

Un sondage de CNN publié cette semaine suggérait que le président Trump est en avance dans les États clés de la campagne présidentielle. Une observation plus attentive de ces États montre que, si la course est loin d’être terminée, l’avance appartient bel et bien à son rival Joe Biden.   

Dans deux articles publiés mardi et mercredi, je passais en revue l’état actuel de la course à la présidence et je concluais que le candidat démocrate Joe Biden est, à ce stade-ci de la campagne, le favori logique pour l’emporter en novembre. Ce n’est pas un souhait, c’est une prévision. Évidemment, cette prévision comporte une marge d’erreur appréciable, mais il ne s’agit pas d’une impression recueillie auprès d’un groupe de mononcles. C’est ce que les données indiquent.  

Si j’avais à me prononcer sur une probabilité, je dirais qu’en fonction des données connues et des événements prévisibles (y compris les mesures de suppression du vote qui coûteraient cher à Biden), les chances de victoire sont d’environ 60% pour Biden et 40% pour Trump. Est-ce que ça veut dire que Trump ne peut pas gagner? Bien sûr que non. Les choses sont-elles dans la poche pour Biden? Prendriez-vous un avion si on vous disait qu’il a 60% des chances d’atterrir intact? Moi non plus.  

Six États clés  

Un sondage récent publié par CNN, sur la base d’un sous-groupe de 583 répondants prélevés dans 15 États clés de la campagne (battleground states), annonçait cette semaine que Donald Trump aurait une avance globale de 5 points de pourcentage dans ces États. C’est un résultat qu’il faut considérer, mais il ne donne qu’une partie du portrait.  

On peut avoir une meilleure idée de l’état de la course dans les États clés en consultant les sondages menés sur des échantillons complets dans chacun d’entre eux. C’est à ces sondages que je faisais allusion dans mon article de mercredi. J’y souligne que six États peuvent véritablement être considérés comme le cœur du «champ de bataille»: le Wisconsin (WI), le Michigan (MI), la Pennsylvanie (PA), la Caroline du Nord (NC), la Floride (FL) et l’Arizona (AZ). Ces six États emportés par Trump en 2016 sont considérés comme les pivots de la course par les experts du site 270toWin.  

Il y a eu 47 sondages complets dans ces six États en 2020 (deux nouveaux depuis mercredi) et Joe Biden arrive en tête dans 38 d’entre eux. Trump mène dans cinq sondages et dans quatre, ils sont à égalité. Les tableaux suivants montrent tous les sondages publics, État par État, tels que compilés par Real Clear Politics.  

Les avances ne sont pas insurmontables, mais à l’exception de la Caroline du Nord, la prépondérance des données disponibles est favorable à Biden. Dans tous ces États, les démocrates ont fait des gains importants dans les élections de mi-mandat en novembre 2018.   

Sondages d’intentions de vote en 2020 au Wisconsin :  

Au Wisconsin (10 votes au collège électoral), l’avance de Biden est mince et la politique partisane de cet État est notoirement imprévisible. Les démocrates ont fait des gains importants aux élections de mi-mandat de 2018 en emportant notamment le poste stratégique de gouverneur. Leurs électeurs ont également démontré le niveau de leur enthousiasme à l’élection printanière de mars dernier en parvenant à défaire un candidat républicain à la Cour suprême de l’État malgré les lourds obstacles qu’ils devaient franchir pour aller voter dans les zones urbaines (voir ici).   

Sondages d’intentions de vote en 2020 au Michigan :  

Au Michigan (16 votes au collège électoral), l’enjeu de la réponse à la pandémie devrait peser lourd au moment des élections de novembre. La COVID-19 a frappé fort dans la région de Detroit et l’enjeu a généré de profondes divisions dans l’opinion publique. Les opposants aux mesures de confinement ont été particulièrement vociférants au Michigan, allant jusqu’à occuper, armes d’assaut au poing, la législature de l’État. Toutefois, les résidents du Michigan font nettement plus confiance à la gouverneure démocrate de l’État, Gretchen Whitmer, qui a mis en place les politiques de confinement, qu’au président Trump. Un sondage récent qui demandait aux résidents de l’État de dire à qui ils font le plus confiance, 61% identifiaient la gouverneure Whitmer, contre 34% seulement pour Trump. Avantage Biden.  

Sondages d’intentions de vote en 2020 en Pennsylvanie:  

La Pennsylvanie est un gros morceau (20 votes au collège électoral) et ses électeurs sont imprévisibles. La bascule de dernière minute de cet État dans le camp Trump a largement contribué à la défaite d’Hillary Clinton en 2016. Donald Trump sait qu’il est dans l’eau chaude dans cet État, toutefois, et c’est pourquoi il y a effectué une visite «officielle» cette semaine pour inspecter une usine de production de masques, sans porter de masque. En 2018, cet État a nettement penché du côté démocrate, mais les républicains contrôlent la législature et pourraient influencer les conditions de vote à l’avantage de Trump. Avantage Biden.  

Sondages d’intentions de vote en 2020 en Caroline du Nord :  

La Caroline du Nord (15 votes) est un État ou la minorité afro-américaine occupe beaucoup de place, mais la majorité blanche demeure très conservatrice. L’État avait appuyé Barack Obama en 2008, mais avait basculé aux républicains en 2012 (50,4% vs 48,4%) et avait appuyé Donald Trump par une mince marge en 2016 (49,8% vs 46,2%). L’appui relativement plus fort à Trump dans cet État lui donne cependant un mince avantage en vue de novembre.  

Sondages d’intentions de vote en 2020 en Floride:  

En Floride (29 votes au collège électoral), la lutte sera serrée comme à chaque élection présidentielle depuis 2000. L’avantage de Biden est relativement mince. Par contre, les effets importants de la pandémie dans la population plus âgée risquent de coûter des votes extrêmement importants au président. Les dirigeants républicains de l’État jouent gros en misant sur un redémarrage précoce de l’économie dans cet État où il est loin d’être clair que la pandémie ait été contrôlée. Mince avantage pour Biden.  

Sondages d’intentions de vote en 2020 en Arizona:  

Cet État du sud-ouest (11 votes) est en transformation économique et démographique rapide, à la faveur des démocrates (urbanisation rapide et augmentation de l’électorat hispanophone). La campagne de Biden y sera avantagée par une campagne des démocrates extrêmement active pour déloger la sénatrice républicaine. Il n’est pas impossible que la mémoire de l’ancien sénateur John McCain, vilipendé par Trump, vienne jouer de mauvais tours au président. Avantage Biden.   

Avantage Biden  

Au cours des dernières semaines, plusieurs observateurs ont attribué la grande agitation du président Trump à sa réaction aux résultats de sondages internes du Parti républicain qui suggèrent qu’il est très vulnérable dans 17 États clés où se jouera l’élection de novembre (voir ici). Les résultats de ce sondage interne ont aussi provoqué une grande anxiété chez les sénateurs républicains qui pourraient être entraînés dans une éventuelle chute du président.   

Ces sondages ne sont peut-être que des indications temporaires, mais une remontée républicaine dépendrait d’une reprise économique rapide sans pertes énormes dues à la pandémie. Dans l’état actuel des choses, cette voie de sortie semble plutôt étroite.