/misc
Navigation

Biden et les allégations d’agression sexuelle: 30% des démocrates croient Tara Reade

Biden et les allégations d’agression sexuelle: 30% des démocrates croient Tara Reade
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si plusieurs sondages sont favorables aux démocrates et à Joe Biden depuis quelques semaines, un nuage plane maintenant sur la campagne.  

Un sondage Hill-HarrisX révélait que 50% des électeurs américains croient que Joe Biden a agressé sexuellement son ancienne assistante Tara Reade. Lorsqu’on analyse ces chiffres à la lumière de l’affiliation politique, on constate également que 30% des démocrates en sont aussi convaincus. Quand on limite les allégations à du harcèlement sexuel, les pourcentages défavorables au candidat démocrate augmentent.  

  

Si l’histoire s’est déroulée il y a bien longtemps et qu’il est fort probable que nous ne sachions jamais le fond de l’histoire, pendant une campagne électorale tout devient affaire de perception. À ce chapitre, le sondage n’offre rien de bien positif pour les stratèges de Biden.  

  • Écoutez l'entrevue de Luc Laliberté avec Jonathan Trudeau à QUB Radio:

Parmi les autres données traitées dans le sondage, 58% affirment cependant que le fardeau de la preuve repose dans ce cas sur les épaules de Tara Read. Si cette dernière ne parvient pas à fournir des preuves de son histoire, la majorité des répondants croient que Joe Biden devrait demeurer dans la course.  

Les personnes interrogées considèrent que les allégations à l’endroit du président Trump sont plus sérieuses que celles reprochées au candidat démocrate. S’il est triste de constater que les deux hommes sont impliqués dans des histoires regrettables, du simple point de vue froid de la stratégie, Joe Biden ne souffrirait pas ici de la comparaison avec le président.  

Les allégations concernant Biden et Trump ne constitueront probablement pas un facteur décisif, mais pour ceux et celles qui étaient déjà las de la politique ou du comportement des politiciens, il y a de quoi alimenter le cynisme. Ces électeurs sont-ils nombreux? Préféreront-ils demeurer à la maison? On peut penser que le nombre est marginal, mais dans une course serrée, chaque vote peut influencer le résultat.  

Voici le lien pour l’article du site The Hill qui présente le sondage