/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: le Syndicat des Métallos demande un plan de sortie de crise

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le Syndicat des Métallos appelle à la mise en place d'une table de concertation de l'industrie du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration pour appréhender une sortie de crise dans un secteur ébranlé par la pandémie.  

Signe révélateur, 90% des 4000 membres de la section locale 9400 du Syndicat des Métallos ont été mis à pied, à cause de la crise sanitaire.   

«Alors que les autres secteurs reprennent graduellement, la reprise s'annonce plus lente du côté du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration», a déploré dans un communiqué le Syndicat des Métallos, lundi.    

La pandémie de COVID-19 a également plombé le tourisme international.    

«On veut contribuer à l'élaboration d'un plan de sauvetage pour permettre aux travailleurs et aux entreprises de traverser la crise», a indiqué le président de la section locale 9400, Guy Gendron.   

Le syndicat affilié à la FTQ demande un prolongement de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) pour 12 mois pour les travailleurs dont le secteur d’activité est toujours perturbé par la pandémie.    

«La situation risque d'être très compliquée, après la crise, en pleine saison morte, si la PCU est terminée», a anticipé le représentant syndical des Métallos, Luc Julien.   

«Il faut réfléchir au soutien qui sera alors apporté à ces travailleurs», a-t-il ajouté.