/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les camps de jour devront s’adapter

Coup d'oeil sur cet article

Les camps de jour se préparent pour la plupart à rouvrir cet été, mais ils ne pourront accueillir autant de jeunes que dans les dernières années. 

«À moins d’avoir accès à des locaux en double – ce qui n’est pas impossible dans certains milieux où plus d’écoles pourraient être mises à notre disposition – c’est certain qu’on ne pourra pas accueillir autant d’enfants que d’habitude», a expliqué le directeur général de l’Association des camps du Québec, Éric Beauchemin en entrevue à LCN, lundi matin. 

C’est que les camps seront soumis aux mêmes règles sanitaires qui s’appliquent actuellement dans les écoles. 

Le ratio pour certains groupes d’enfants devra notamment être diminué par deux. Par exemple, pour les 7-8 ans, le ratio est habituellement d’un moniteur pour 15 enfants, mais cette année, il sera d’un adulte pour sept jeunes, a illustré M. Beauchemin, en entrevue à LCN, lundi matin. 

Face à ces pertes financières, certains camps de jour gérés par le privé ou un organisme à but non lucratif pourraient décider de ne pas rouvrir. Pour les camps de vacances, où les jeunes dorment, c’est carrément la majorité d’entre eux qui vont faire l’impasse sur l’été 2020. 

«C’est une industrie qui est en péril cette année. On est en discussion avec le gouvernement pour de l’aide. On pourrait perdre des camps de vacances. On ne peut pas se permettre de perdre des infrastructures de cette qualité-là», s’est inquiété M. Beauchemin. 

Plus d’activités extérieures 

L’organisation des activités cette année est également un véritable casse-tête pour les camps de toutes sortes. 

Évidemment, il est plus facile de respecter les mesures de distanciation sociale lors d’activités extérieures plutôt qu'à l'intérieur. 

Dans le contexte, certains camps de jour planifient d’installer des chapiteaux pour les journées de pluie, a fait savoir Éric Beauchemin. 

Malgré tout, le début des camps – pour ceux qui choisiront d’accueillir des enfants – est prévu par la même période qu’à l’habitude, soit juste après la fête nationale.