/world/usa
Navigation

Plus de 90 000 décès et 1,5 million de cas recensés aux États-Unis

Plus de 90 000 décès et 1,5 million de cas recensés aux États-Unis
AFP

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | Les États-Unis ont franchi lundi la barre des 90 000 décès et des 1,5 million de cas recensés de COVID-19, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins, enregistrant ainsi 10 000 morts supplémentaires du coronavirus en une semaine.  

• À lire aussi: Tous les derniers développements de la pandémie de coronavirus  

• À lire aussi: Donald Trump révèle qu’il prend de l’hydroxychloroquine

La barre des 80 000 morts avait été franchie lundi dernier, et celle des 50 000 il y a un peu plus de trois semaines (le 24 avril). Les États-Unis sont de loin le pays qui recense, selon les bilans officiels, le plus grand nombre de morts et de cas dépistés de la maladie.  

Toutefois, en fonction de la taille de leur population, des pays comme la Belgique, l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Italie, la France ou encore la Suède comptent plus de morts par millions d’habitants, selon le site de statistiques Worldometer.  

L’État de New York représente à lui seul quasiment un tiers des morts déplorées aux États-Unis, avec plus de 28 300 décès liés à la maladie, selon l’Université Johns Hopkins. Les autorités de l’État ne comptabilisent officiellement que quelque 22 700 décès, mais ce chiffre n’inclut pas, entre autres, les morts «probablement liées» au virus, qui sont de plusieurs milliers, selon la ville de New York.  

Coronavirus: le nombre de décès quotidiens passe sous les 800 aux États-Unis 

Les États-Unis ont enregistré lundi 759 nouveaux décès dus au coronavirus au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le nombre total de morts à 90 309, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.

Ce bilan quotidien est l’un des plus bas de ces deux derniers mois. Le pays, le plus endeuillé au monde en valeur absolue, compte plus de 1,5 million de cas de personnes infectées, selon ces nouvelles statistiques enregistrées à 20 h 30.

Plus de 283 000 personnes ont en outre été déclarées rétablies, selon la même source.

L’État de New York représente à lui seul quasiment un tiers des morts déplorées aux États-Unis, selon l’université Johns Hopkins.

Les États-Unis devraient atteindre quelque 112 000 morts d’ici le 6 juin, selon une moyenne de 20 modèles épidémiologiques réalisée par des chercheurs de l’université du Massachusetts.