/misc
Navigation

Val Demings, la carte cachée de Joe Biden

Val Demings, la carte cachée de Joe Biden
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Moins connue à l’échelle nationale, la représentante de la Floride Val Demings a attiré l’attention de Joe Biden et de son équipe.  

Il est possible que vous lisiez son nom pour la première fois, mais son parcours est intéressant et comme la Floride figure au nombre des États pivots, il ne faudrait pas sous-estimer sa candidature.

  • Écoutez l'entrevue de Luc Laliberté avec Jonathan Trudeau à QUB Radio:

   

Biden s’est engagé fermement à retenir une candidature féminine et plusieurs observateurs croient que Kamala Harris, Elizabeth Warren ou Amy Klobuchar figurent dans le haut de sa liste. Si l’équipe de Biden se penche effectivement sur le dossier de ces trois femmes talentueuses, Demings a récemment reçu l’appui virtuel de Joe Biden pour sa campagne électorale.   

L’histoire personnelle de Mme Demings pourrait rejoindre celle de bien des Américains qui croient toujours au fameux rêve. D’origine modeste, son père cueillait des oranges et sa mère était femme de ménage, elle a étudié dans une école réservée aux Noirs. Première de sa famille à fréquenter l’université, elle obtient d’abord un diplôme en criminologie, puis un autre en administration publique.   

Val Demings rêvait de joindre les forces de l’ordre, rêve qu’elle réalise après un emploi de travailleuse sociale. De simple policière, elle se hissera jusqu’au rang de chef du service d’Orlando. La première femme à obtenir ce poste. Vingt-sept ans plus tard, elle est élue à la chambre des représentants.   

Non seulement le parcours de Demings est inspirant, mais ses collègues de la chambre et du Sénat soulignent tous son intelligence, son éthique de travail et ses talents oratoires. Il est, semble-t-il, préférable de parler avant elle plutôt qu’après tellement ses discours obtiennent des réactions vives.   

Joe Biden pourrait donc s’adjoindre une femme, une Afro-Américaine d’origine modeste dont le bagage personnel est impressionnant. Le candidat démocrate choisirait ainsi une colistière qui inspirerait à la fois les électeurs noirs et la classe moyenne. Il hésiterait cependant en raison de deux principaux facteurs.   

Biden est de plus en plus convaincu qu’il va l’emporter. Vétéran de la scène politique, il souhaiterait la présence à ses côtés de quelqu’un de plus expérimenté que Val Demings. Il préférerait une femme qui pourrait l’aider à gouverner, un peu comme lui l’a fait pour Barack Obama. Cependant, il est difficile d’incarner ne serait-ce qu’un peu le changement si on agit ainsi.   

L’autre facteur qui pourrait contribuer à écarter la candidature de Mme Demings serait son bilan comme chef du service de police d’Orlando. Si on assiste alors à une baisse de la criminalité, on relève aussi de nombreux incidents de brutalité policière. Le mouvement Black Lives Matter pourrait donc se manifester pendant la campagne.   

Le site POLITICO réserve ce matin un article à Val Demings (on en lit de plus en plus depuis deux semaines). Je vous redirige ici. Si vous souhaitez la voir et l’entendre, je vous laisse la vidéo d’un discours prononcé à la chambre alors qu’on étudiait la question de la destitution: