/news/coronavirus
Navigation

La Ville de Québec ouverte à des arrangements pour le paiement des taxes municipales

Le maire Labeaume assure que son administration est ouverte à conclure « des arrangements » quant au paiement des taxes municipales.
Photo Simon Clark Le maire Labeaume assure que son administration est ouverte à conclure « des arrangements » quant au paiement des taxes municipales.

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec se dit ouverte à étaler sur un an et demi les paiements de taxes municipales pour les entreprises et les citoyens qui sont le plus dans le besoin. Aussi, le taux d’intérêt maximal pour les retards de paiement de taxes sera plafonné à 5% au lieu des 12% habituels.

• À lire aussi: COVID-19: les gens de Québec gardent le moral, selon un sondage  

C’est ce que le maire de Québec a fait savoir mardi en fin d’après-midi. «On va trouver des arrangements. On aura jusqu’au 31 décembre 2021. On veut aider les gens à passer au travers. C’est comme ça de traiter le monde humainement», a-t-il mentionné. 

Aussi, le taux d’intérêt désormais plafonné à 5% est «le minimum» prescrit par la loi, a-t-il ajouté. 

La Ville calcule que la mesure va lui coûter 4 millions $, mais ne veut pas s’avancer sur le nombre de personnes ou d’entreprises qui pourraient se prévaloir de l’étalement des paiements. 

Dès le début de la crise sanitaire, la municipalité a décidé de repousser de quelques mois les échéances de paiement des taxes municipales pour l’année 2020.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com