/news/transports
Navigation

Le trafic aérien baisse de 75 % en avril

STOCKQMI-AEROPORT
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le trafic aérien a poursuivi sa chute vertigineuse en avril au Canada, alors qu’on a enregistré une baisse de presque 75 % par rapport à la même période l’an dernier. 

NAV Canada, la compagnie privée qui gère la circulation aérienne au pays, a fait savoir mardi que le trafic aérien avait diminué de 74,7 % au cours du mois qui vient s’écouler. 

C’est encore pire que ce qui avait été observé en mars. Au cours de ce mois, le trafic aérien avait baissé de presque 28 % en comparaison à mars 2019, ce qui était une diminution exceptionnelle. 

Il faut dire que la pandémie n’a officiellement débuté qu’à la mi-mars, la semaine de relâche s’étant déroulée somme toute normalement dans les aéroports. 

L’année 2020 était pourtant partie pour être une année on ne peut plus normale dans l’industrie aérienne. 

En janvier et en février, lorsque le coronavirus était encore loin de nous, le trafic aérien au Canada était sensiblement le même que pendant la même période en 2019. 

NAV Canada mesure le trafic aérien à l'aide d'un indice établi non seulement à partir du nombre de vols dans l’espace aérien du pays, mais aussi en tenant compte de la taille des avions et de la distance parcourue par ceux-ci.