/entertainment/music
Navigation

Mélissa Ouimet: une facette pop assumée

Mélissa Ouimet: une facette pop assumée
PHOTO COURTOISIE/Bruno Labrie

Coup d'oeil sur cet article

Elle a laissé une vive impression à La Voix, l’an dernier, notamment en reprenant avec panache Like The Way I Do, grand succès de Melissa Etheridge. Bien qu’elle maîtrise le style rock, Mélissa Ouimet a aussi un talent évident pour la pop, comme le prouve In Love Again, premier extrait de son prochain album en chantier.  

Cette pièce, qui parle de persévérance et de positivisme, a été écrite avant Noël par l’artiste et son amoureux Bruno Labrie, mais n’en tombe pas moins à point.  

«En temps de pandémie, j’ai envie que ce soit léger, que ce soit une toune d’été que les gens écoutent sur leur balcon, avec un verre de sangria ou peu importe ce que c’est, et que ça leur donne complètement quelque chose d’autre à quoi penser», explique Mélissa Ouimet.  

Pour elle, In Love Again jette la lumière sur son côté pop qu’elle assume depuis longtemps.  

«C’est vrai que je suis un rockeuse, mais j’ai fait beaucoup de pop dans ma vie. J’ai fait du Top 40 et des “bands” corporatifs pendant longtemps; j’ai baigné là où il fallait faire toutes sortes de styles. J’ai toujours aimé la pop, ce n’est pas un virage.»  

Des airs de Lady Gaga et Sia  

À l’écoute du refrain de In Love Again, on ne peut s’empêcher de penser à des voix connues dont, Lady Gaga et Sia.  

Pas surprenant quand on sait que Mélissa Ouimet se glisse parfois dans la peau de stars lorsqu’elle a besoin d’inspiration.  

«Des fois, quand je compose, je ne sais pas pourquoi, je pense à une artiste et à comment elle composerait cette chanson. Pas tout le temps, mais si je ne suis pas inspirée au premier accord [...] À ce moment-là, je pensais à Lady Gaga», confie-t-elle.  

Sur son futur EP pop-rock, l’auteure-compositrice-interprète y déposera également Désolée, une chanson folk-rock-pop qui «met en lumière de façon ironique les changements climatiques». Il y aura aussi une ballade «inspirante».  

L’artiste originaire de Saint-Albert aime tenter de faire bouger les choses. Et elle ne craint pas de bousculer certaines idées. «Je suis aussi quelqu’un qui aime mettre sur la table ce qu’on préfère mettre sous le tapis. Une grande inspiration pour moi, c’est Pink. C’est une femme pour qui c’est important d’aborder certains sujets en tant qu’artiste, de véhiculer des messages.»  

Redonner aux gens  

Reconnaissant qu’elle ne pourrait être au front pour assurer les besoins essentiels afin de contrer la COVID-19, Mélissa Ouimet souhaitait faire du bien aux gens.  

Tous les jeudis à 19 h depuis des semaines, sur Facebook, elle et son conjoint offrent donc un show en direct. «On voulait faire des “live” comme ça avant la pandémie, mais on n’avait juste pas mis ça en place encore. Comme mon chum fait de la vidéo, on avait tout ici.»  

Même si la réponse du public prouve la nécessité de ce genre d’événement, la chanteuse est confiante quant au retour éventuel des gens en salle.  

«Des “live” comme on fait en ce moment, c’est le fun pour la situation présente, mais il va toujours y avoir de la place pour les salles et les festivals parce qu’un show regardé dans ton salon ou sur place, dans l’ambiance, ce n’est vraiment pas la même affaire. C’est une question de temps avant de remettre ça en place, mais je suis certaine que ça va exister.»