/lifestyle/techno
Navigation

Comment choisir son service de messagerie électronique

Email symbol at commercial and envelope. internet correspondence. Contacts for business. Internet and global communication technologies, digitalization of economy and processes.
Андрей Яланский - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Essentielle au quotidien, mais tout en restant fondamentalement la même depuis les débuts d’Internet, la messagerie par courriel s’est diversifiée : services de votre fournisseur d’accès Internet, services en ligne gratuits, payants ou sécurisés, comment choisir les bons ?  

On peut affirmer sans se tromper que la messagerie courriel est l’outil numérique le plus utile jamais créé depuis Internet.   

Aussi essentielle soit-elle, la messagerie du fournisseur de services Internet (FSI) est un bon départ, mais avec les offres de nos jours, on peut aisément obtenir mieux.   

Abonné à un FSI, on ne passe rarement toute sa vie avec le même. D’où la nécessité d’un service indépendant que l’on conserve pour longtemps.   

Par ailleurs, si votre compte de messagerie est submergé de pourriels, il vaut mieux y mettre fin et en ouvrir un nouveau.   

Mis à part les services courriel des FSI, le choix abonde.   

Les services «gratuits»   

Google Gmail : le très populaire service possède de nombreuses fonctions rendues possibles grâce à l’écosystème (Google Drive, stockage jusqu’à 15 Go) du géant Internet. Facile à utiliser, le service est doté d’une recherche et de filtres antipourriel et antimaliciel.   

Par contre, comme n’importe quel service Internet fondé sur la publicité, «vous êtes le produit» puisque Google collecte beaucoup de données personnelles – que vous pouvez grandement limiter en fouillant dans vos réglages de confidentialité.   

À lire. Voici 10 astuces pour éviter de laisser des traces sur Internet et sur Google (en particulier le point no 8).  

Microsoft Outlook : ce service de messagerie Web est bien conçu avec une interface moderne et livré avec 15 Go de stockage, comme Gmail. Il sert également de façade aux produits Microsoft comme les outils Word, Excel, PowerPoint, etc.   

Quant à la confidentialité, le géant Microsoft dit qu’il ne balaie pas les courriels pour vous cibler de publicités – lesquelles servent de revenus –, par contre il doit malgré tout les lire pour filtrer les pourriels et stopper les logiciels malveillants.   

Le service Outlook est appelé à remplacer l’autre populaire service de Microsoft, Hotmail.   

Par contre, si vous êtes déjà abonné à la suite Microsoft 365, Outlook Premium est inclus : aucune publicité, 50 Go de stockage pour vos courriels, 1 To de stockage en ligne OneDrive, support multiplateforme, protection avancée, soutien en ligne en tout temps et possibilité de créer un nom de domaine de courrier, comme untel@thibodeau.com.   

Les services Web Hotmail, AOL, Yahoo et autres messagerie Web : comme les deux précédents, ceux-ci tirent profit des publicités. Quant à la confidentialité, oubliez-la, c’est le prix à payer pour obtenir des services gratuits.   

Pour ce qui est de la sécurité, ces services trop populaires sont souvent l’objet d’attaques de pirates qui exploitent les comptes vulnérables mal protégés par des mots de passe simplistes.   

Apple iCloud : le service gratuit d’Apple s’intègre merveilleusement avec les ordinateurs macOS et appareils mobiles iPhone et iPad. Aucune pub ici, interface épurée, mais les fonctions sont moins nombreuses et le stockage est limité à 5 Go. Au-delà, le service iCloud devient payant.   

Les services sécurisés par abonnement payant (ou sans frais)   

Pour reprendre une image du monde de la poste, un courriel est similaire à une lettre envoyée sans timbre ni enveloppe, donc lisible à n’importe quel pirate ou qui écoute les connexions Internet ou services de sécurité étatique qui font de la surveillance massive.   

Pour rendre vos messages illisibles et confidentiels, il faut les sécuriser par un chiffrement de bout en bout. Pour le destinataire, le seul moyen d’ouvrir votre courriel chiffré est d’utiliser le mot de passe que vous lui aurez donné.

ProtonMail, Mailfence, Tutanota   

Tous ces services offrent de solides fonctions de chiffrement pour sécuriser vos courriels et pièces jointes, lesquels sont accessibles sur un navigateur Web ou à l’aide d’applications clientes macOS, iOS, Android, Windows et même Linux.   

Ils supportent également l’authentification à deux facteurs pour verrouiller l’accès à votre compte de messagerie.   

Fait à noter, les services de messagerie chiffrée sont souvent basés en Europe; Tutanota en Allemagne, ProtonMail en Suisse et Mailfence en Belgique. Pourquoi dans ces pays ? Parce les lois y protègent mieux la vie privée et la confidentialité des données que les pays des cinq dits Five Eyes (Canada, États-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni).   

Il en va de même pour les services de réseaux privés virtuels (VPN) basés en Europe plutôt qu’en Amérique.   

Ces services proposent des forfaits de base gratuits. Par exemple, Tutanota (Tutamail) que j’essaie en version gratuite offre 1 Go d’espace de stockage et un calendrier. Sinon, le tarif Premium de 12 € par an ajoute 5 alias, des domaines personnalisés et un utilisateur de plus. Plus haut, le service Teams demande 48 €.   

Pour vous et moi, les services de base de ces messageries offrent le nécessaire pour profiter d’une messagerie sécurisée.   

Exemple de courriel chiffré reçu par le destinataire
Tutanota
Exemple de courriel chiffré reçu par le destinataire

Voici à quoi ressemble la réception d’un message chiffré. Pour l’ouvrir, le destinataire doit connaître le mot de passe attribué par le destinateur. Très utile pour envoyer des informations confidentielles, comme des numéros de carte de crédit. Ainsi, Tutamail ouvre un canal sécurisé pour permettre au destinataire de lire le message et y répondre.   

En résumé...     

  • Nous devrions tous détenir au moins un compte de messagerie sécurisé pour transmettre à l’occasion des informations sensibles.   
  • Si vous êtes abonné à Microsoft 365, Outlook Premium est un excellent choix de messagerie sécurisée multiplateforme qui dispose d’outils pour importer vos courriels d’un autre service.   
  • Choisir iCloud pour sa facilité sur les produits Apple.  
  • Quant à Gmail, à utiliser seulement si vous avez fermé toutes les fuites de confidentialité dans vos réglages de compte.   
  • Pour ce qui est des autres services de messagerie Web gratuits, à éviter ou à fermer autant que possible.     

https://tutanota.com/fr/   

https://mailfence.com/   

https://protonmail.com/fr/