/sports/huntfish
Navigation

Des amateurs de plein air heureux de la réouverture du parc national du Bic

Coup d'oeil sur cet article

Tout comme les autres parcs de la Sépaq, le parc national du Bic a rouvert ses portes aux excursionnistes, mercredi, pour leur plus grand bonheur.  

Cependant, puisque la reprise des activités se fait graduellement, seules les activités à la journée comme la randonnée et le vélo sont autorisées pour l’instant au parc du Bic.  

Plusieurs mesures ont été mises en place par la Sépaq pour s’assurer du respect des consignes sanitaires. Notamment, l’achat des droits d’accès se fait en ligne seulement, tandis que les bâtiments de service comme les salles de toilette ne sont pas accessibles.  

La distanciation physique de deux mètres est, somme toute, assez facile à respecter dans de grands espaces. Pour certains sentiers plus étroits, des réaménagements ont été effectués.  

«Certains sentiers qui sont plus fréquentés et plus étroits où la distanciation de deux mètres n’était pas possible entre quelqu’un qui marche pour l'aller et le retour, on a fait des boucles», a expliqué la directrice du Parc national du Bic, Myriam Lavallée, en appelant les visiteurs à respecter les consignes.  

L’établissement est ouvert pour la clientèle de proximité comme les déplacements non essentiels entre les régions ne sont pas permis. Il n'empêche, des amateurs de plein air et de grands espaces étaient bien heureux de retrouver la nature mercredi.  

«J’ai mon téléphone qui prouve que je suis inscrit, puis là, j’en profite pour un 4 heures de randonnée», s'est enthousiasmé un amateur de plein air croisé au parc du Bic par TVA Nouvelles.  

Il n’est pas possible de louer des chalets et des emplacements de camping pour le moment. L’ouverture des parcs nationaux se fait graduellement en fonction des directives de la santé publique.