/world/usa
Navigation

Trump affirme que le G7 pourrait finalement avoir lieu à Camp David

Coup d'oeil sur cet article

Le président américain Donald Trump a évoqué mercredi la possibilité d’organiser le sommet du G7 en juin à Camp David, et non par visioconférence comme cela avait été décidé en raison du coronavirus.  

« Maintenant que notre pays a engagé son +retour vers la grandeur+, j’envisage de reprogrammer le G7, à la même date ou à peu près, à Camp David, lieu légendaire », a tweeté le locataire de la Maison Blanche.  

« Les autres membres (du G7) entament eux aussi leur retour. Ce serait un symbole formidable pour tout le monde. Normalisation!»  

L’organisation de ce sommet a en particulier été évoquée lors d’un échange téléphonique mercredi entre M. Trump et son homologue français Emmanuel Macron, selon la Maison Blanche.  

La Maison Blanche avait annoncé mi-mars qu’elle renonçait, en raison de la pandémie, à organiser ce sommet en présence des chefs d’État et préférait s’en tenir à un format par visioconférence.  

Résidence de villégiature officielle des présidents des États-Unis, Camp David, situé dans une région montagneuse de l’État du Maryland, est un lieu isolé et facile à sécuriser.  

Il a souvent été utilisé pour des discussions internationales de haut niveau. C’est là qu’avait eu lieu le dernier G7 organisé aux États-Unis, en 2012 sous la présidence de Barack Obama.  

Le lieu est par ailleurs célèbre pour les accords de Camp David, signés en septembre 1978 sous la médiation de Jimmy Carter par le président égyptien Anouar el-Sadate et le Premier ministre israélien Menahem Begin. Ces accords ont établi les conditions de la paix entre l’Égypte et Israël.