/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: feu vert pour les camps de jour cet été au Québec

Coup d'oeil sur cet article

La pandémie de COVID-19 a eu raison des camps de vacances cet été. Mais les enfants québécois pourront se rabattre sur ceux de jour, qui ouvriront comme prévu le 22 juin.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie  

• À lire aussi: Voici les deux scénarios présentés par Québec pour le retour en classe à l'automne  

Le gouvernement s’est réjoui d’annoncer l’ouverture des camps de jour sans délai en conférence de presse jeudi à Montréal. Mais après les fleurs, le pot.                      

  • ÉCOUTEZ l'entrevue avec Marc Demers, maire de Laval, à QUB radio:   

Par communiqué, il a confirmé que tous les camps de vacances, où les enfants passent la nuit, sont annulés. Les jeunes Québécois devront se reprendre en 2021.     

Seuls les camps avec hébergement spécialisés pour les personnes handicapées pourront ouvrir afin de donner un répit aux parents.    

  • ÉCOUTEZ la chronique politique de Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec pour Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec, à QUB Radio:

« On a un gros défi », a reconnu d’emblée le premier ministre François Legault, qui demande aux camps de jour de doubler le nombre de moniteurs cet été.    

Ados de la PCU  

Il a lancé un appel aux adolescents et aux jeunes adultes.     

« On a un concurrent qui s’appelle la PCU [Prestation canadienne d’urgence] et qui permet de recevoir de l’argent sans travailler », a-t-il fait valoir.            

Un maximum de 10 enfants seront regroupés par moniteur, avec de plus petits groupes pour les plus jeunes.     

Malgré l’annonce, de nombreux camps de jour ont déjà annoncé ne pas pouvoir ouvrir cet été à cause des coûts trop élevés engendrés pour respecter les mesures sanitaires demandées.        

  • Écoutez l'analyse du point de presse à QUB radio:   

Jeudi, ni le premier ministre ni le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, n’ont précisé s’ils feraient marche arrière si jamais les camps de jour n’étaient pas en mesure de recruter suffisamment de moniteurs.    

François Legault a souligné que son gouvernement « n’exclut rien » pour soutenir les camps de jour à embaucher davantage et qu’il planchait sur une aide financière aux municipalités à cet effet, sans donner plus de détails.    

Le premier ministre François Legault portait un masque du Canadien de Montréal, offert par le capitaine Shea Weber, jeudi, à sa traditionnelle conférence de presse.
Photo Ben Pelosse
Le premier ministre François Legault portait un masque du Canadien de Montréal, offert par le capitaine Shea Weber, jeudi, à sa traditionnelle conférence de presse.

Plus de cas de COVID  

« C’est presque impossible [qu’il n’y ait pas de cas de COVID-19] », a lancé le Dr Arruda sur l’ouverture des camps de jour.    

Par contre, il estime que le feu vert peut être donné puisque ces camps regroupent une population jeune, qui serait peu affectée si jamais le virus s’y propageait.    

Il croit qu’il faut permettre aux enfants de socialiser à nouveau. Car sinon, les gens le feront clandestinement de toute façon.    

Il compte sur les camps de jour pour former des « bulles » d’enfants avec un moniteur, qui limiteront leurs contacts entre eux.     

Bientôt les piscines  

Quant à l’ouverture prochaine des piscines publiques, François Legault a déclaré que « ça s’en vient ».    

« Que ce soit les piscines ou toutes les activités qui n’ont pas encore été rouvertes, on est en train de préparer un calendrier qui devrait être annoncé dans les prochains jours », a-t-il dit.    

Le premier ministre assure que son gouvernement adopte une approche graduelle au déconfinement, puisqu’il a admis que le Québec n’était pas encore prêt si la deuxième vague de coronavirus tant redoutée arrivait.    

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Les ratios par groupe d'âge         

  • 3 à 4 ans : 1 moniteur pour 4 enfants    
  • 5 à 6 ans : 1 moniteur pour 5 enfants     
  • 7 à 8 ans : 1 moniteur pour 7 enfants    
  • 9 ans et plus : 1 moniteur pour 10 enfants        

Les règles   

  • Pas d’obligation de porter un masque pour les enfants    
  • Toujours l’espace de 2 mètres entre les participants    
  • Privilégier les sites extérieurs    
  • Réduire au minimum les contacts entre les individus    
  • Nettoyer et désinfecter des locaux et du matériel.        

Au Québec, en date du 21 mai 2020, la situation est la suivante :   

  • 3800 décès (82 nouveaux décès)                 
  • 45 495 cas (+720)                    
  • 1504 personnes hospitalisées (-41)                 
  • 176 personnes aux soins intensifs (-7)                 
  • 13 300 personnes rétablies                                

Bilan des décès dans chaque région   

  • Bas-Saint-Laurent : 2               
  • Saguenay – Lac-Saint-Jean : 26               
  • Capitale-Nationale : 91               
  • Mauricie-et-Centre-du-Québec : 162               
  • Estrie : 25               
  • Montréal : 2411               
  • Outaouais : 12               
  • Abitibi-Témiscamingue : 3               
  • Côte-Nord : 0               
  • Nord-du-Québec : 0               
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 8               
  • Chaudière-Appalaches : 8               
  • Laval : 475               
  • Lanaudière : 156               
  • Laurentides : 104               
  • Montérégie : 317               
  • Nunavik : 0               
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James : 0                              

Total : 3800  

Bilan des cas dans chaque région   

  • Bas-Saint-Laurent : 45               
  • Saguenay – Lac-Saint-Jean : 317               
  • Capitale-Nationale: 1298               
  • Mauricie-et-Centre-du-Québec : 1819               
  • Estrie : 928               
  • Montréal : 23 064               
  • Outaouais : 450               
  • Abitibi-Témiscamingue : 162                 
  • Côte-Nord : 114                 
  • Nord-du-Québec : 8                 
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 177               
  • Chaudière-Appalaches : 483               
  • Laval : 4950               
  • Lanaudière : 3594               
  • Laurentides : 2476                 
  • Montérégie : 5575               
  • Nunavik : 16                 
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James: 10                                

Ensemble du Québec : 45 495  

À VOIR AUSSI                

  

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com