/sports
Navigation

Sports Québec: une première femme à la présidence

Coup d'oeil sur cet article

La Corporation Sports Québec a nommé officiellement Julie Gosselin, jeudi, à titre de présidente de son conseil d’administration. Elle devient ainsi la première femme à occuper ce poste. 

La nouvelle a été annoncée à la suite de l’assemblée annuelle, inévitablement marquée par la présente pandémie de coronavirus et une crise qui atteint forcément le milieu sportif.

«Évidemment, on traverse une période cruciale et très importante, a commenté la nouvelle présidente lors d’une entrevue téléphonique avec l'Agence QMI, jeudi. Le but est de mobiliser tout le monde et qu’on puisse s’entraider avec les autres membres du conseil d’administration et les différentes fédérations, entre autres. À la sortie de la crise, je suis certaine qu’on va en sortir avec des trucs positifs et que nous allons ainsi améliorer nos façons de faire.»

Concernant sa nomination à titre de première femme à ce poste, Julie Gosselin n’en fait pas un grand cas, mais elle espère néanmoins influencer positivement celles qui souhaiteraient suivre ses pas.

«C’est un honneur d’être à la présidence, tout simplement, a-t-elle répondu. Quant au fait d’être la première femme, je dirais simplement que j’espère que ça va en inspirer d’autres.»

Elle succède à Michel Allen

Mme Gosselin, qui figure sur le conseil d’administration de Sports Québec depuis 2015, s’est aussi illustrée à titre de vice-présidente au sein de l’organisation de Baseball Québec. Également membre du comité du baseball féminin de Baseball Canada, elle vient succéder au président sortant Michel Allen, lequel a complété les quatre mandats admissibles à titre d’administrateur.

«J’aimerais remercier Michel Allen, notre président sortant, pour son leadership et sa vision, a résumé celle qui assure sa succession. J’espère pouvoir, à ma façon, contribuer à la relance et la croissance du sport au Québec et à l’augmentation du nombre de femmes impliquées dans le sport, notamment dans les instances politiques.»