/news/coronavirus
Navigation

Une nouvelle réalité qui impose le port du masque, selon un médecin montréalais

Coup d'oeil sur cet article

Au front depuis l’arrivée de la COVID-19 au Québec, un médecin aux soins intensifs de l’Hôpital général juif (HGJ) à Montréal s’est prononcé en faveur du port obligatoire du masque en public, une mesure que les gouvernements fédéral et provincial n’ont jusqu’à maintenant pas imposée.

D’après Dr Michel de Marchie, il faut adopter le port du masque à l’échelle de la province si on veut retrouver un semblant de vie normale.

«On ne peut pas avoir le monde d’avant la COVID-19, a déclaré Dr de Marchie en entrevue sur les ondes de LCN, jeudi. Il faut voir la nouvelle réalité, s’adapter, suivre les messages, donc porter le masque.»

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

«Aujourd’hui, à l’Hôpital général juif, on nous disait de porter des lunettes de sécurité pour tout le personnel, avec les masques. C’est une nouvelle directive. Pour la population, il y a tellement de stress, mais la distanciation doit être maintenue et le masque... Je pense que le masque devrait être obligatoire partout, pour protéger les autres personnes», a statué le médecin.

Au Québec, le premier ministre François Legault a annoncé plusieurs mesures de déconfinement progressif dans les derniers jours, conséquence du ralentissement de la hausse des décès reliés à la COVID-19. Certains experts craignent l’arrivée d’une deuxième vague épidémique à l’automne, soit avant qu’un vaccin ou qu’un traitement ne soit disponible ou même découvert.

Le nouveau coronavirus pourrait même ne jamais disparaître et devenir une maladie avec laquelle l’humanité devra apprendre à vivre, a averti l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en mai.

Jeudi, Québec dénombrait 82 nouveaux décès pour un total de 3800 et 45 495 cas confirmés soit 720 de plus que la veille.