/lifestyle/family
Navigation

Agrandissez votre balcon

CASA 0523 Fleurs et potager
Photo courtoisie, Albert Mondor La culture des plantes comestibles sur un balcon est tout à fait possible, tout est question de créativité !

Coup d'oeil sur cet article

Vous aimeriez joindre le mouvement pour l’autonomie alimentaire et cultiver vos propres légumes et fines herbes, mais vous n’avez pour tout terrain qu’un petit balcon ? Qu’il s’agisse de petits fruits, de plantes potagères ou d’herbes aromatiques, la plupart des végétaux comestibles peuvent être facilement cultivés en contenant, même dans les espaces les plus exigus ! 

Il est toutefois nécessaire d’être créatif pour arriver à cultiver des plantes comestibles sur un balcon. Afin d’avoir une récolte de légumes et de fines herbes satisfaisante, il faut idéalement les cultiver dans un endroit bien exposé au soleil, loin du feuillage des arbres. La majorité des plantes potagères nécessitent au moins six heures d’ensoleillement par jour. Cependant, certains végétaux comestibles tels que la bette à carde, la carotte, l’épinard, la menthe et le persil acceptent un peu d’ombre et peuvent pousser sur un balcon orienté vers l’est ou le nord-est. 

Cultivars de petites dimensions 

CASA 0523 Fleurs et potager
Photo courtoisie, Thompson and Morgan

Si vous voulez cultiver des tomates en pots sur votre balcon, optez pour des cultivars arbustifs compacts produisant des petits fruits. Par exemple, les cultivars ‘Sweet n Neat’ et ‘Totem’ ne font guère plus de 30 cm de hauteur tandis que ‘Patio Choice’ atteint environ 45 cm de haut. Certaines variétés de tomates retombantes comme ‘Tasti-Lee’ ou ‘Tumbling Tom’ peuvent quant à elles être cultivées dans des jardinières suspendues.  

Pour leur part, les aubergines de petites dimensions, telles que ‘Little Fingers’ et ‘Patio Baby’, ainsi que les poivrons produisant des petits fruits comme ceux faisant partie des séries Lunchbox ou Mini Bell se prêtent également bien à la culture en contenant sur un balcon. 

Les concombres peuvent aussi être cultivés en contenant. Les cultivars classiques formant de longues tiges doivent par contre être palissés contre le garde-corps du balcon, un treillis fixé au mur ou un tuteur planté dans le pot. Il existe aussi des cultivars de concombres de petites dimensions tels que ‘Patio Snacker’ convenant bien à la culture en contenant.  

Escabeau potager 

Un vieil escabeau récupéré permet de cultiver de nombreuses plantes comestibles dans un espace très restreint.
Photo courtoisie, Albert Mondor
Un vieil escabeau récupéré permet de cultiver de nombreuses plantes comestibles dans un espace très restreint.

Au lieu d’investir dans un système de végétalisation vertical, vous pouvez plutôt cultiver vos légumes et vos herbes sur un vieil escabeau en bois récupéré. Votre escabeau peut être ouvert, mais il occupera moins d’espace si vous l’adossez simplement au mur. Installez sur les marches divers types de pots – n’hésitez pas à récupérer de vieilles boîtes de conserve – sur les marches de votre escabeau. Plus il possède de marches, plus vous aurez de récoltes ! Pour éviter que les pots tombent, fixez-les aux marches avec des vis. Vous pouvez planter dans ces contenants des fines herbes, des fleurs comestibles ou des légumes-feuilles de petit format comme la laitue ou le bok choi. 

Légumes à la verticale 

Système de végétalisation vertical fait de casiers en acier.
Photo courtoisie, Albert Mondor
Système de végétalisation vertical fait de casiers en acier.

En plus de les cultiver en pots, vous pouvez aussi faire pousser vos légumes et fines herbes sur le mur auquel est fixé votre balcon ou sur la balustrade qui le ceinture à l’aide d’un système de végétalisation vertical composé de casiers de plastique ou de métal, ou de pochettes faites avec un textile feutré. Vendus dans certaines jardineries ou sur internet, ces casiers ou ces pochettes sont disposés en série et fixés au mur à l’aide de vis. Il faut toutefois laisser un petit espace entre le mur de la maison et le système de végétalisation afin de permettre une certaine aération et éviter d’endommager le revêtement du premier. 

Remplissez les casiers ou les pochettes avec un terreau riche et léger, composé de compost et de tourbe de sphaigne. Vous pouvez arroser votre petit mur végétalisé comestible à la main avec un arrosoir ou à l’aide d’un petit système d’irrigation goutte à goutte. 

Cultiver des plantes grimpantes 

À mi-chemin entre le melon et le concombre, le cucamelon est un mignon petit fruit dont le goût rappelle le concombre, produit par une plante grimpante qui atteint au plus 1,50 m de hauteur.
Photo courtoisie, Albert Mondor
À mi-chemin entre le melon et le concombre, le cucamelon est un mignon petit fruit dont le goût rappelle le concombre, produit par une plante grimpante qui atteint au plus 1,50 m de hauteur.

Une façon simple d’utiliser la verticale sur un balcon est certainement de cultiver en contenant des plantes grimpantes comestibles comme le cucamelon, le dolique ou le haricot d’Espagne. Si on prend soin de les tuteurer ou de les faire grimper au mur, ces plantes occupent peu d’espace et fournissent des récoltes plus abondantes que la majorité des autres légumes plus trapus. 

Colonne végétalisée comestible 

Avec un peu de créativité, vous pouvez facilement créer une colonne végétalisée comestible.
Photo courtoisie, Albert Mondor
Avec un peu de créativité, vous pouvez facilement créer une colonne végétalisée comestible.

Une autre méthodeingénieuse pour maximiser l’utilisation de l’espace sur votre balcon est de cultiver vos plantes comestibles sur une colonne. Certains types de colonnes fonctionnant sur les principes de la culture aéroponique sont disponibles sur le marché horticole. Ce type de colonne est constitué d’un cylindre de plastique percé d’orifices dans lesquels sont installées les plantes. Chaque colonne est aussi munie d’un réservoir d’eau à sa base qui est distribuée aux plantes à l’aide d’une pompe et de tuyaux. 

Le coût de ce genre de tour est habituellement assez élevé et il peut être avantageux de construire soi-même une colonne semblable pour une fraction du prix en utilisant une poubelle ou un tuyau de plastique de fort diamètre, percés de quelques trous et remplis de terreau. 

Les fines herbes méditerranéennes, les légumes-feuilles et les fraises sont les plantes comestibles les mieux adaptées à la culture sur colonne. Les haricots nains et les pois mange-tout compacts tels que ‘Little Snow Pea’ donnent aussi de bonnes récoltes lorsqu’ils sont cultivés à la verticale. 

Le calendrier du jardinier 

Travaux à effectuer à la fin de mai  

  • Effectuer le semis à l’extérieur des haricots, des concombres et des courges. 
  • Effectuer la plantation à l’extérieur des légumes d’origine tropicale, comme les aubergines, les concombres, les poivrons et les tomates. 
  • Effectuer la plantation des fleurs annuelles d’origine tropicale, comme les bégonias, les impatientes et les pétunias. 
  • Effectuer la plantation à l’extérieur des plantes bulbeuses d’origine tropicale, comme les cannas, les colocasias et les dahlias. 
  • Épandre du compost et un engrais à dégagement lent riche en azote sur la pelouse. 
  • Effectuer le semis de gazon.