/finance/news
Navigation

Le programme Rénoclimat bonifié de 1000 dollars

Coup d'oeil sur cet article

Sans tambour ni trompette, le gouvernement Legault a annoncé jeudi une bonification de 1000 $ du programme de rénovation résidentielle Rénoclimat pour stimuler la relance.  

« Une bonification de 1000 $ de l’aide financière sera accordée aux participants ayant reçu ou demandé d’ici le 31 décembre 2020 leur évaluation après travaux », peut-on lire sur le site web de Transition énergétique Québec (TEQ), mis à jour jeudi après-midi.  

Nouvelles mesures  

Depuis le 11 mai dernier, les Québécois ont ainsi droit à de nouvelles mesures pour éponger les coûts des rénovations visant à rendre leur domicile plus vert.  

Par exemple, une nouvelle aide financière supplémentaire de 1000 $ est accordée de façon temporaire pour l’installation d’une thermopompe.   

« Un seul montant bonifié de 1000 $ est accordé par habitation (et non par nombre d’appareils installés) », précise TEQ à ce sujet.  

Québec annonce également qu’il payera les visites d’évaluation énergétique avant travaux qui tournent autour de 150 $ pour une maison unifamiliale ou de 250 $ pour un duplex.  

Les Québécois qui remplacent leur chauffage au combustible fossile par un système électrique ont droit à 1000 $ de plus du programme Chauffer vert.  

Une autre aide temporaire de 1000 $ est accordée aux entrepreneurs pour chaque projet de maison Novoclimat, rétroactivement au 1er novembre 2019.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

« Premier pas »  

Jeudi après-midi, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) a salué cette cascade de mesures.  

« Nous considérons qu’il s’agit d’un premier pas encourageant visant à soutenir et stimuler le domaine de la construction et de la rénovation écoénergétiques au Québec », a souligné François Bernier, vice-président principal affaires publiques.  

Ces dernières semaines, l’APCHQ a envisagé l’instauration d’un crédit d’impôt sur les dépenses de rénovation, la bonification du crédit d’impôt pour l’achat d’une première propriété ou encore le remboursement complet ou partiel des droits de mutation aux premiers acheteurs.  

Rappelons que le secteur de la construction et la rénovation résidentielles représente près de 30 milliards $ de dépenses par année et plus de 150 000 emplois directs, selon l’APCHQ.