/news/coronavirus
Navigation

Les ciné-parcs assurent qu’ils seront prêts

Coup d'oeil sur cet article

Même s’ils ont été pris par surprise par l’annonce du gouvernement, les propriétaires des cinq ciné-parcs de la province promettent qu’ils seront prêts à accueillir les Québécois en toute sécurité à compter du 29 mai ou du début juin.

• À lire aussi - COVID-19: au tour de la culture de voir un début de lumière  

« On ne s’attendait pas à rouvrir avant le 19 juin, mais on est très contents de pouvoir le faire trois semaines plus tôt, s’est réjoui le copropriétaire du Ciné-Parc Orford, François Pradella. On va passer en deuxième vitesse dans les préparatifs pour pouvoir être prêts pour vendredi prochain. »    

La ministre de la Culture, Nathalie Roy, a souligné vendredi que la réouverture des ciné-parcs devait se faire sous certaines conditions comme la distanciation physique. Les airs de jeu resteront fermées et pour la restauration, seules les commandes pour emporter seront permises.  

«On va s’adapter», a souligné M. Pradella.  

Pas de primeur  

Il reste à voir maintenant quels films les ciné-parcs pourront présenter. À cause de la pandémie, les studios hollywoodiens ont repoussé la sortie de plusieurs « blockbusters » estivaux.     

« On va devoir être créatif, indique Nicolas Vallier, du Ciné-Parc Belle Neige, dans les Laurentides. Il n’y aura certainement pas de primeur pour les premières semaines, mais on peut présenter des classiques ou des films qui sont sortis récemment. Depuis l’arrivée du beau temps, on reçoit une trentaine d’appels par jours de gens qui veulent savoir si on est ouverts alors je suis convaincu que le public sera au rendez-vous. »    

Le propriétaire des Cinémas Guzzo, Vincent Guzzo, se réjouit aussi de la réouverture.    

« C’est encourageant pour nous parce que ça ouvre la porte à une éventuelle réouverture de nos salles, dit-il. Si les ciné-parcs peuvent fonctionner en respectant la distanciation sociale, les cinémas peuvent aussi le faire. »    

M. Guzzo espère pouvoir rouvrir ses complexes le 19 juin ou le 26 juin.