/sports/others
Navigation

McGregor s'en prend à «GSP»

Coup d'oeil sur cet article

Si Conor McGregor a l’intention de sortir le Québécois Georges St-Pierre de la retraite, il pourrait difficilement mieux s’y prendre. 

McGregor semblait se magasiner un combat contre «GSP», samedi, en écrivant sur son compte Twitter.  

• À lire aussi: «Tes dents, j’en ferai un collier» - Conor McGregor

• À lire aussi: Un combat entre De La Hoya et McGregor?

«Anderson Silva est le meilleur de tous les temps, a-t-il statué. Je suis le numéro 2, si je ne suis pas égal au premier rang. Je suis toujours actif, la première place m’est assurée à la fin de ma carrière et facilement.» 

McGregor a ensuite jugé que St-Pierre, qui a appris son intronisation au Temple de la renommée de l’Ultimate Fighting Championship plus tôt ce mois-ci, venait en troisième position parmi les plus grands. 

«Il a quitté les 170 livres après avoir subi beaucoup de dommages, une décision discutable, a indiqué le controversé combattant irlandais. Il ne s’est jamais engagé à affronter ses successeurs chez les 170 livres.» 

«Il est revenu seulement quand s’est présenté un adversaire avec un seul œil, a ajouté McGregor, en faisant allusion à Michael Bisping, reconnu pour avoir subi un détachement de la rétine. Il a été prudent.» 

Manque de respect 

Chose certaine, peu importe son positionnement parmi les meilleurs combattants, McGregor n’aura jamais été rendu célèbre par son respect pour les autres. 

McGregor et St-Pierre n’ont jamais combattu dans l’octogone. En novembre 2013, après sa victoire contre Johny Hendricks, «GSP» a pris une pause, revenant près de quatre ans plus tard pour affronter Bisping.  

Devenu champion entretemps, McGregor a souvent montré son désir de se mesurer au Québécois chez les 170 livres.