/news/politics
Navigation

Retour à la Chambre des communes: une proposition avec des séances cet été

Retour à la Chambre des communes: une proposition avec des séances cet été
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | À quelques heures de la reprise des activités à la Chambre des communes, prévue lundi, les libéraux de Justin Trudeau pensent avoir trouvé une formule, comprenant des séances en été, qui obtiendrait l’appui d’une majorité de députés. 

Les libéraux ont l’intention de présenter une motion lundi sur la marche à suivre. Selon une source gouvernementale, elle propose la mise en place d'un parlement hybride avec un groupe restreint d'élus qui siègent en personne en plus d'autres élus présents par vidéoconférence, sur des écrans disposés dans la Chambre. L’idée est de siéger à raison de quatre jours par semaine. 

Les libéraux proposent aussi que des sujets autres que ceux touchant la COVID-19 puissent être abordés, ce que réclament plusieurs élus conservateurs. 

La formule permet que la session parlementaire se déroule jusqu'à la mi-juin. Après, la Chambre pourrait siéger occasionnellement, de temps à autre, durant l'été. Les travaux reprendraient ensuite le 21 septembre. 

Quant aux comités parlementaires, ils pourraient poursuivre leurs travaux durant l'été de façon régulière. 

Les députés fédéraux ont adopté une motion, le 20 avril, pour qu’ils siègent virtuellement deux fois par semaine et une seule fois en personne en format restreint. Cette motion prend fin le 25 mai. 

Dans tous les cas, comme ils sont minoritaires, les libéraux ont besoin de l’appui d’autres formations politiques pour faire adopter sa formule. 

Le chef conservateur sortant, Andrew Scheer, veut une reprise des travaux à la Chambre des communes avec plusieurs séances en personne par semaine. 

Vendredi, il a proposé un retour avec environ 50 députés physiquement présents à la fois, si possible, ainsi qu’un mode de vote et un mécanisme permettant à tous les comités permanents et spéciaux de tenir des réunions virtuelles avec les mêmes pouvoirs qu’ils possèdent lors des réunions physiques à Ottawa.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.