/news/education
Navigation

Super profs de la pandémie: d’enseignante à youtubeuse

meilleurs profs
Capture d'écran YouTube Anouk Simpson se sert de YouTube et d’Instagram pour rejoindre ses élèves. Sur la photo, la prof est en compagnie de son chat, dans une de ses capsules.

Coup d'oeil sur cet article

Une enseignante en adaptation scolaire a créé du contenu sur YouTube, en plus d’animer des événements en direct sur Instagram afin d’aider ses élèves à ne pas décrocher.  

• À lire aussi: Super profs de la pandémie: des perles rares 

Dès le lendemain de l’annonce de la fermeture des écoles en raison de la COVID-19, Anouk Simpson s’est adressée à ses élèves sur Instagram pour les informer de la suite des choses.   

Depuis, elle parle quotidiennement sur cette plateforme à ses deux classes de l’école secondaire Jeanne-Mance, de Montréal.   

«J’avais déjà un compte Instagram d’enseignante depuis que mes élèves m’avaient dit qu’un compte Facebook, c’était dépassé pour les ados. Mais avec le confinement, j’exploite plus les réseaux sociaux», relate Mme Simpson.   

Elle enseigne le français à 30 élèves, répartis en deux groupes d’adaptation scolaire DGA/TA (difficultés graves d’apprentissage avec trouble associé).   

Culture à l’honneur  

En plus de proposer des activités de français sur sa page Instagram, Mme Simpson y anime un direct d’une demi-heure tous les jeudis, avec un collègue, sur le thème «Jasons culture».   

Comme dans sa classe, les suggestions de livres et d’albums de musique y sont fréquentes et peuvent être utilisées pour comprendre la théorie.   

Sur YouTube, elle fait aussi des vidéos pour expliquer le contenu des trousses du ministère de l’Éducation envoyées toutes les semaines.   

«Je suis devenue une youtubeuse par la force des choses. Je cherchais une façon de rejoindre tous mes étudiants sur des plateformes qu’ils utilisaient déjà et qu’ils comprenaient».