/news/currentevents
Navigation

Une mère accusée du meurtre de son jeune fils autiste

Coup d'oeil sur cet article

Une mère de famille de la Floride a été accusée samedi matin du meurtre au premier degré de son fils autiste de neuf ans.

Patricia Ripley, 47 ans, a comparu devant un tribunal du comté de Miami-Dade pour avoir noyé le jeune Alejando dans un étang de la région. 

La femme avait d’abord fait croire aux policiers que l’enfant avait été enlevé par deux voleurs jeudi soir alors qu’il se trouvait dans la voiture familiale. 

Une véritable chasse à l’homme avait été déclenchée par les policiers pour retrouver les malfaiteurs et l’enfant. 

Le corps d’Alejando a finalement été retrouvé dans un bassin du Miccosukee Golf & Country Club, rapporte le Miami Herald. 

Selon les autorités, Patricia Ripley aurait tenté de noyer son fils une première fois jeudi soir, mais son plan a été contrarié par un bon Samaritain qui s’est jeté à l’eau pour sauver l’enfant. 

«Une heure plus tard, elle a conduit son garçon vers un autre canal. Cette fois là, il n’y a eu personne pour le sauver», a fait savoir la procureure du comté de Miami-Dade, Katherine Fernandez Rundle lors d’un point de presse. 

Les contradictions dans le récit du kidnapping par la mère et surtout l’exploitation d’images de caméras de surveillance ont mené à son arrestation. 

«Il se trouve maintenant dans un meilleur endroit», aurait-elle dit aux autorités. 

Selon le Miami Herald, Alejando était un autiste non verbal qui aurait déjà fréquenté une école pour enfants avec des besoins particuliers. 

Il était cependant de retour à la maison depuis quelques mois. Les policiers pensent que Patricia Ripley aurait été dépassée par la tâche.