/finance
Navigation

Les commerçants de Saguenay demandent de l’aide

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les commerçants de la rue Racine et des centres-villes de Saguenay demandent à la Ville de les aider à rendre leur secteur plus attrayant afin de diminuer les impacts économiques de la crise actuelle. 

L'Association des centres-villes de Chicoutimi a fait parvenir une série de recommandations à la Ville pour amener de l'achalandage, sans pour autant créer des attroupements. 

Plusieurs options sont proposées, dont la possibilité de rendre une portion de la rue Racine piétonnière à certains moments de la semaine. 

On compte aussi parmi les suggestions l’implantation de mobilier urbain, l’ajout de fleurs et de verdure, l’ajout de musique d’ambiance et l’amélioration de la propreté des centres-villes. 

Tous les commerçants s'entendent sur un point : il faut que les clients soient au rendez-vous cet été, sans quoi il y a aura des fermetures. 

«S'il n'y a rien qui est fait, c'est un nombre incalculable de restaurants, de petits commerces qui vont mourir», s’inquiète David Delisle de la boutique Laflamme. 

Du côté de la Ville de Saguenay, la mairesse assure que la municipalité travaille très fort sur le dossier et qu'un plan sera déposé dans les prochains jours. 

«C’est un dossier qu’on travaille avec les services et Promotion Saguenay, a précisé Josée Néron. Dans l'idéal, on veut déposer quelque chose au conseil lundi prochain. Si ce ne pas prêt, on va procéder à un conseil extraordinaire. Ne vous en faites pas, on veut être au rendez-vous c'est évident.»