/qubradio
Navigation

La Fédération des pourvoiries prédit une saison catastrophique en raison des nouvelles règles

Quai, chaloupes et chalet de la pourvoirie du Rapide-Sept, Abitibi-Témiscamingue, Québec
Photo d'archives SARAH-ÉMILIE NAULT Quai, chaloupes et chalet de la pourvoirie du Rapide-Sept, Abitibi-Témiscamingue, Québec

Coup d'oeil sur cet article

Le PDG de la Fédération des pourvoiries du Québec prévoit une saison catastrophique pour ses membres en raison des nouvelles règles d'espacement social imposées par Québec.

• À lire aussi: Déconfinement: les campeurs soulagés par les mesures annoncées

• À lire aussi: Une saison bien différente

Marc Plourde indique avoir reçu quotidiennement des centaines d'appels de pourvoyeurs en colère qui se demandent comment ils pourront faire respecter les nouvelles règles durant l'utilisation de leurs chalets et campements.

Selon les règles annoncées par Québec, une période de 24 heures devra s'écouler entre chaque visite pour éviter la transmission du virus de la COVID-19, et les groupes ne pourront pas dépasser 10 personnes, à moins que tous les membres du groupe soient de la même famille. 

«C'est l'enfer à gérer», a-t-il déploré au micro de Mario Dumont.

Dans les circonstances, Marc Plourde entrevoit des pertes supérieures à 50% des revenus habituels pour ses membres. 

  • ÉCOUTEZ Marc Plourde, président-directeur général de la Fédération des pourvoiries du Québec, sur QUB radio:   


APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions