/sports/baseball/capitales
Navigation

Capitales: Michel Laplante garde espoir pour cet été

Le patron des Capitales espère un feu vert des autorités et une ouverture des frontières pour démarrer la saison

baseball Capitales Aigles
Photo d'archives, Simon Clark Les Capitales sont toujours en attente de l’approbation des autorités pour démarrer la saison 2020 qui pourrait débuter à la mi-juillet.

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il ne crie pas victoire, Michel Laplante voyait poindre une lueur d’espoir au terme d’une rencontre virtuelle entre les 14 formations de la Ligue Frontier qui s’est déroulée, jeudi.

«Il y a encore de l’espoir qu’il y ait une saison pour tous, a affirmé le président des Capitales de Québec. Personne n’est débarqué en disant que ça ne serait pas possible. On n’aura pas une réponse le 1er juin comme souhaité, mais le déconfinement évolue rapidement. On regretterait tellement notre décision si on décidait aujourd’hui de fermer les livres et qu’il y aurait du baseball à la télévision le 15 juillet. Surtout qu’il y a tellement de joueurs disponibles avec l’abandon d’une cinquantaine d’équipes des mineures par le baseball majeur. Ça n’aura jamais été aussi facile de trouver des joueurs. Une équipe du Missouri pourrait trouver 20 joueurs uniquement dans son État tellement la demande est grande.»

Deux obstacles plus importants demeurent pour le moment. «Il y a l’incertitude concernant l’ouverture ou non des frontières entre le Canada et les États-Unis ainsi que le déconfinement plus sévère en Illinois où l’on compte quatre équipes, a souligné Laplante. Par contre, les jeunes ont recommencé à jouer au baseball dans plusieurs États. Toutes les équipes sont d’accord qu’elles seraient en mesure de tout mettre en place pour débuter la saison dans un délai de trois à quatre semaines. Si on a le feu vert entre le 15 et le 20 juin, on pourrait débuter la saison le 10 juillet.»

Joueurs confinés

Les Capitales ont soumis leur plan à la Santé publique afin de réduire les risques de contagion au maximum. «Nos joueurs seraient confinés ensemble pendant 65 jours, a expliqué Laplante. Ils logeraient au même hôtel, prendraient leurs repas sur place et se retrouveraient dans le vestiaire sans jamais être en contact avec le monde extérieur. Les joueurs sont ouverts à cette option. Si le plan est accepté, je suis convaincu qu’on aurait une liste de 1000 joueurs entre 22 et 25 ans qui nous contacteraient et qui seraient même prêts à jouer gratuitement étant donné que les revenus seront à la baisse afin de ne pas perdre une saison.»

«L’argent n’est pas un facteur, de poursuivre Laplante. Il n’y a aucune comparaison avec les joueurs des ligues majeures. Le contexte est complètement différent pour un jeune de 22 ans qui veut jouer au baseball et un joueur des majeures qui gagne cinq millions, possède deux chalets et a trois enfants.»

Les Capitales miseront uniquement sur des Canadiens et des Américains puisque les délais seront serrés si jamais la saison débute et souhaitent évoluer dans un stade rempli au tiers de sa capacité afin de respecter les règles de distanciation. Ce plan a été accepté par l’État de la Pennsylvanie qui abrite le Wild Things de Washington.