/news/coronavirus
Navigation

Examen du Barreau: litige majeur pour les futurs avocats

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs étudiants déplorent des problèmes techniques importants survenus durant l’examen final de l’École de Barreau.

En pleine pandémie, des étudiants pensaient avoir terminé leur formation obligatoire. Les futurs avocats craignent le fiasco.

Pour la première fois, l’examen se passait en ligne pour quelque 900 étudiants qui avaient cinq heures pour compléter leur évaluation.

Or, plusieurs étudiants déplorent des problèmes techniques durant l’examen.

«Pour certains, au bout de cinq heures, les réponses n’ont pas été sauvegardées. On ne sait pas qui est honnête là-dedans. C’est juste tout croche et on s’entend à plus de notre ordre professionnel. Ils ont mal fait ça», a lancé un finissant. 

Après avoir exclu la possibilité d’un problème technique, le Barreau du Québec a dit «prendre très au sérieux le déroulement de l’examen de l’école du Barreau. 

Les demandes des étudiants en lien avec le déroulement de cette évaluation seront accueillies et traitées individuellement, au cas par cas.

Malgré des rapports préliminaires indiquant qu’il n’y a eu aucun problème de nature technique, L’école du Barreau a tout de même embauché une firme externe pour faire la lumière sur la situation. Le rapport devrait être connu sous peu», a indiqué Martine Meilleur, conseillère en relations publiques.

L’examen final du Barreau est la goutte qui fait déborder le vase de bien des étudiants.

Selon un étudiant, qui souhaite ne pas être nommée, «toute la gestion du Barreau est un fiasco quant à la COVID-19».

«Ils ont mal fait ça. Bien des gens n’ont pas eu leurs réponses enregistrées. L’intégrité total de cet examen est sur le bord de sauter», dit-il.