/qubradio
Navigation

La Loi sur les permis d’alcool est désuète, selon un entrepreneur québécois

Nicolas Duvernois, le jeudi 12 mai  2016
Photo d'archives JEAN-FRANCOIS DESGAGNES Nicolas Duvernois, le jeudi 12 mai 2016

Coup d'oeil sur cet article

La Loi sur les permis d'alcool fait mal à l'industrie québécoise, estime l'entrepreneur Nicolas Duvernois.

Le PDG de Duvernois Esprits Créatifs, l’entreprise derrière le Romeo’s Gin et la marque Pur Vodka, avait conclu une entente avec la chaîne de restaurants St-Hubert pour offrir son gin «prêt à boire» sur la carte du menu à emporter de la rôtisserie. 

Or on apprenait vendredi dans le journal La Presse qu'il avait dû retirer son offre, puisqu'elle est considérée comme illégale en vertu de l'article 28 de la Loi sur les permis d'alcool. 

En entrevue à l'émission Franchement dit, vendredi, Nicolas Duvernois a dit espérer que «son erreur» entraîne une discussion et une modification rapide de la loi, pour permettre la vente de spiritueux «pour emporter», au même titre que le vin et la bière.    

  • ÉCOUTEZ Nicolas Duvernois, PDG de Duvernois Esprits Créatifs, sur QUB radio:   


APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions