/news/provincial
Navigation

L’avocate et sociologue Corinne Gendron présidera la commission du BAPE sur le tramway

L’avocate et sociologue Corinne Gendron présidera la commission du BAPE sur le tramway
Photo courtoisie, Ville de Québec

Coup d'oeil sur cet article

L’avocate, sociologue et spécialiste en environnement Corinne Gendron présidera la commission d’enquête du BAPE sur le tramway de Québec.

Elle sera épaulée dans sa mission par les commissaires Pierre Renaud et Antoine Morissette. Le mandat du BAPE débutera le 6 juillet et doit durer quatre mois au maximum.

Selon un communiqué publié par le BAPE vendredi en fin de matinée, Mme Gendron est membre du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) depuis 2011. Elle détient un MBA spécialisé en marketing et finances, ainsi qu’un doctorat en sociologie.

L’avocate et sociologue Corinne Gendron présidera la commission du BAPE sur le tramway
Photo courtoisie UQAM

Professeure à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, elle a dirigé la Chaire de responsabilité sociale et de développement durable pendant plus de 15 ans. Elle donne des cours touchant l’entreprise, la gestion environnementale et les méthodologies de recherche, fait-on savoir.

Corinne Gendron «a agi à titre de commissaire sur le projet d’aménagement d’une minicentrale hydroélectrique à la Onzième Chute, à la rivière Mistassini, sur le projet de parc éolien Mont Sainte-Marguerite à Saint-Sylvestre, Saint-Séverin et Sacré-Cœur-de-Jésus, sur le projet de réseau électrique métropolitain de transport collectif et, plus récemment, sur le projet de desserte en gaz naturel de la zone industrialo-portuaire de Saguenay», détaille-t-on.

BAPE et COVID-19

Le BAPE explique que, compte tenu des circonstances liées à la pandémie de COVID-19, une «période préparatoire est prévue pour permettre au plus grand nombre de personnes d’obtenir de l’information, de poser des questions et d’exprimer leurs opinions sur le projet. Cette période préparatoire facilitera la participation des citoyens, de l’initiateur du projet et des personnes-ressources des ministères et des organismes conviés aux travaux de la commission».

Les citoyens peuvent déjà participer en ligne aux travaux du BAPE grâce à un questionnaire de pré-consultation (à remplir ici). «La commission s’appuiera sur les résultats de cette consultation pour établir les modalités de participation et le calendrier de ses travaux. Les détails à cet effet seront donc annoncés ultérieurement», indique-t-on.

On ne sait donc toujours pas si les audiences du BAPE auront lieu entièrement en ligne ou s’il sera possible d’y participer en personne. Cela dépendra évidemment de l’évolution de la situation sanitaire au Québec dans les prochaines semaines.  

Des milliers de pages d’études et d’analyses concernant le tramway de Québec sont disponibles en ligne au Registre des évaluations environnementales.